Facebook s’essaie aux messages à durée de vie limitée !

Fonctionnalité si chère à Snapchat (il s’agit de la particularité de Snapchat), les messages éphémères devraient prochainement faire leur apparition sur Facebook. Dans le cadre d’une vaste campagne de tests lancée sur le territoire français, quelques utilisateurs auront le droit et la possibilité de se familiariser et d’utiliser la nouvelle option en avant-première.

Un programme discret

C’est dans un silence de cimetière que le réseau social a lancé son programme, tout comme sa dernière fonctionnalité Nearby Friends. Il a pour ce faire, et comme le rapporte Le Figaro, sélectionné “sur le volet” une poignée d’heureux français pour conduire les tests de ses nouveaux messages éphémères. Ces derniers ont la particularité d’être visibles juste pendant une heure avant de s’auto-détruire à jamais.

Lancé hier soir aux environs de 20h, la campagne vise non seulement à voir si la fonctionnalité suscite l’engouement des utilisateurs, et de peaufiner les derniers réglages quant à la version française du truc, car bien évidemment les USA y ont eu droit depuis quelques semaines déjà.

Comment fonctionnent les messages éphémères de Facebook ?

Le principe de fonctionnement est simple. Une icône en forme de sablier apparait dans la conversation que vous avez lancé dans Messenger. Vous avez du coup la possibilité de la sélectionner et c’est tout !

Une nouvelle interface toujours au sein de Messenger s’ouvrira et vous pourrez continuer aisément votre conversation comme au départ, à la seule différence que les messages que vous échangerez avec votre correspondant auront disparu au bout d’une heure pile.

De plus les messages échangés dans ce mode disposent d’une jauge intégrée à leur code de couleur. Ainsi au départ ils sont bleu foncé et plus leur délai d’existence s’estompe, plus ce bleu s’éclaircit et à la fin, il ne subsiste qu’une bulle blanche vide.

Puis-je ne pas l’utiliser ?

Et Facebook a pensé à tout, puisque la fonction peut être désactivée si jamais vous n’en voulez pas. Pour le moment aucune indication ne permet d’en savoir plus, vu que le programme est assez fermé. Nous gageons tout de même que dans très peu de temps les premières fuites seront proposées.

Espérons tout simplement que la firme de Mark Zuckerberg ne soit pas en train de s’essayer à la création d’une nouvelle dérive, tant les fonctionnalités facilitant les dérapages sur Internet ont toujours le vent en poupe.

Crédit photo principale : Flickr – Kārlis Dambrāns

Ne ratez plus les news tech importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici