fbpx
Accueil Technologie Téléphonie Les Galaxy S6 et S6 Edge sont facilement piratables

Les Galaxy S6 et S6 Edge sont facilement piratables

0
901
Samsung Galaxy S6, S6 Edge, piratage

Il est relativement facile d’espionner les communications téléphoniques des Galaxy S6 et S6 Edge de Samsung.

Samsung est l’une des marques qui vend le plus de smartphone, mais c’est également une marque dont la sécurité des appareils est presque toujours sujet à critiques. Vendredi, des chercheurs dans le domaine de la sécurité informatique ont réussi à contourner les défenses de ses Galaxy S6 et S6 Edge et ont pu ainsi espionner leurs communications téléphoniques.

Une faille donne accès à vos conversation téléphoniques

Mise en évidence et baptisée Shannon par Daniel Komaromy et Nico Golde, la faille incriminée facilite la mise en place d’une attaque de type “man in the middle” nécessitant l’installation d’une station d’écoute à proximité des appareils espionnés.

Parmi les smartphones susceptibles d’être piratés par le biais de la faille, on compte notamment tous les Galaxy de Samsung depuis la version 5.

Si un professionnel réussi à effectuer les installations nécessaires et à lancer une attaque, toutes vos conversations seront à sa merci. En commençant par celles émises par la fonction de base du téléphone, pour finir par les autres services de communication vocale comme Whatsapp ou Viber.

À lire aussi : 20.000 malwares menacent encore la sécurité sur Android

Un piratage sous silence

Le problème avec Shannon est qu’il permet un hack assez discret, et qui peut être réalisé sans que l’utilisateur ne se rendre compte de rien. Tant au début qu’à la fin de son piratage. C’est d’ailleurs ce qui le rend si redoutable, et lorsqu’on sait combien d’informations sont stockées dans les smartphones par les utilisateurs de nos jours, la prudence est à conseiller.

Cependant pas de psychose pour l’instant, puisque qu’il faut un équipement spécifique et un bagage pirate assez conséquent, couplés à une expérience de pirate chevronné pour réaliser ce type d’attaque.

Crédit photo principale : Flickr – Kārlis Dambrāns

Ne ratez plus les news tech importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici