PARTAGER

Le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, donne un exemple fort en prenant un congé de paternité de deux mois.

Le PDG de Facebook Mark Zuckerberg a déclaré le 20 novembre qu’il envisageait de prendre deux mois de congé de paternité après la naissance de sa fille. La société de Menlo Park (Californie) offre à ses employés américains quatre mois de congé de maternité et de paternité.

« Ceci est une décision très personnelle, et j’ai décidé de prendre 2 mois de congé de paternité lorsque notre fille arrivera, » a-t-il dit dans un post Facebook. « Les études montrent que lorsque les parents qui travaillent prennent du temps pour être avec leurs nouveau-nés, les résultats sont meilleurs pour les enfants et les familles. »

Mark Zuckerberg aime parler des sujets tabous aux Etats-Unis

En juillet, Zuckerberg a annoncé que lui et sa femme, Priscilla Chan, attendaient un bébé. Il a révélé ensuite que le couple avait subi trois fausses couches, ouvrant un dialogue sur une question profondément personnelle que beaucoup trouvent tabou de parler.

Ces derniers mois, plusieurs entreprises de haute technologie de grande envergure ont attiré les louanges de leurs employés (et des médias) en élargissant les avantages du congé parental. Virgin Group et Netflix offrent maintenant jusqu’à un an de congé maternité et paternité. Amazon a récemment annoncé 20 semaines de congé pour les jeunes mères, avec la possibilité pour les employées de partager jusqu’à six semaines de congés payés avec un partenaire.

Des études ont suggéré que les politiques favorables à la famille, comme le congé de paternité, peuvent finalement aider les femmes à rester plus longtemps au travail et augmenter leurs revenus futurs. Une étude suédoise, par exemple, a constaté que les revenus futurs de la mère ont augmenté de 7% en moyenne pour chaque mois que le mari a pris en congé paternité.

Les entreprises technologiques se sont montrées ouvertes d’esprit sur la question. Toutefois, le congé de paternité reste une question controversée, et beaucoup d’hommes estiment qu’il est difficile de demander ce congé, car trop inquiets à propos de la possible réaction brutale de leurs collègues à propos de leur absence.

Mais qui prendra la relève au jour le jour des fonctions de Zuckerberg lorsqu’il sera parti ?

Crédit photo principale : Facebook – Mark Zuckerberg