Trop de surveillance tue la surveillance ! Twitter a décidé d’agir et propose désormais une option inédite qui ravira les plus soucieux de qui regarde ce qu’ils font sur les réseaux sociaux.

Désormais, si vous disposez d’un compte Twitter et qu’un État vous espionne, le réseau social à l’oiseau bleu vous avertira, un peu comme le font déjà Facebook et Google (via Gmail depuis 2012) par exemple. Les utilisateurs concernés ont reçu dernièrement un mail, et en France la maigre poignée enrôlée dans le test de la fonctionnalité a bien voulu livrer le leur.

Des espionnages commandités par l’État

En effet, le mail s’introduit directement dans le vif du sujet et a pour corps comme le rapporte Le Figaro :

Nous souhaitons vous informer que votre compte Twitter fait partie d’un petit groupe de comptes ayant peut-être fait le ciblage de la part d’agents commandités par un État […] À l’heure actuelle, nous n’avons pas de preuve qu’ils aient eu accès à vos données de compte, mais nous poursuivons activement notre enquête.

Ils sont 15 en tout dans le monde entier à avoir reçu ce mail, et si l’intitulé est assez vague, il est important de noter la partie où le réseau social fait mention du fait que les espionnages ont été commandités par l’État. En effet, la quasi totalité des personnes ayant reçu ce message seraient des militants ou des professionnels intéressés et concernés de près ou de loin par les questions touchant à la protection des données personnelles et à la sécurité informatique.

S’ils prétendent ne rien avoir à se reprocher toutefois, l’un d’eux, @aeris22, a eu la bonne ou mauvaise idée de publier son exemplaire sur son fil Twitter.

Crédit photo principale : Flickr – keiyac