PARTAGER

Plateforme d’échange de prédilection sur smartphones, WhatsApp est actuellement victime d’un dangereux malware, qui escroque les utilisateurs.

Si vous faites partie des 900 millions d’utilisateurs de WhatsApp, et que vous utilisez régulièrement l’application pour communiquer avec vos proches, il serait prudent de faire très attention au type d’informations que vous y échangez, puisqu’un malware soutirant vos données bancaires s’y est glissé par le biais d’une fausse mise à jour sur Android.

Des utilisateurs victimes d’arnaques

Identifié par Sophos comme Andr/InfoStl-AZ et Andr/InfoStl-BM, les commandes lancées par le malware demandent continuellement des accès réservés à l’administrateur du smartphone hôte jusqu’à ce que ce dernier accepte. Une fois implanté et lancé, le programme malicieux va ouvrir une fenêtre pop-up dans laquelle vous serez invités à entrer vos coordonnées bancaires et c’est de là qu’il soutire toutes les données saisies au sein des protocoles de sécurité intégrés dans l’application, qui sont le plus souvent des informations bancaires relatives au paiement de votre abonnement annuel à WhatsApp.

Un sacré paquet d’utilisateurs singapouriens de l’application WhatsApp sous Android ont été victimes de cette arnaque et pour l’instant seuls les utilisateurs de Samsung seraient principalement visés, ce qui laisse une fois de plus planer le doute quant à la sécurité des smartphones du coréen, dont les deux haut-de-gamme, le Galaxy S6 et S6 Edge, sont cités parmi les moins sécurisés du secteur mobile.

Crédit photo principale : Flickr – Álvaro Ibáñez