Autrefois vantés pour la sécurité qu’ils offraient contre les attaques virales et cybernétiques, iOS et OS X sont depuis quelques années sous le feu de la rampe et 2016 pourrait bien voir ces deux systèmes sévèrement touchés par le piratage.

L’année 2016 risque d’être la pire en termes de piratages et de cyberattaques pour les deux systèmes d’exploitation constituant l’écosystème d’Apple. En effet, pour quelque raison que ce soit, de plus en plus de gens sont enclins à s’offrir un produit Apple et les pirates comptent bien se tourner vers ces appareils, iPhone, iPad ou Apple Watch et Mac, pour lancer leurs prochaines salves.

Satané jailbreak, Symantec met en garde

Si l’information a le mérite d’être déroutante tant les systèmes d’Apple sont jugés sécurisés, Symantec, à l’origine du rapport relayé par la BBC, la révélant, souligne que les attaques envers iOS notamment deviennent importantes.

En effet, si en l’état les appareils équipés du système mobile sont assez sécurisés, c’est le jailbreak qui pourrait élargir la voie du piratage sur les contrées mobiles de la Pomme. Compte tenu du nombre sans cesse grandissant d’utilisateurs usant de cette pratique non approuvée par Apple, les dégâts sont facilement mesurables. À titre d’information, le jailbreak permet d’après ses adeptes de libérer les iPhone, iPad et iPod touch de leurs chaînes, en donnant par exemple la possibilité d’installer des fonctionnalités non permises par Apple ou des applications en provenance de sources autres que celles de la Pomme.

C’est justement sur ces stores tiers d’applications que se cachent les pirates susceptibles de lancer des attaques de plus ou moins grande envergure, puisqu’un hacker peut “facilement” s’introduire dans votre appareil et y faire ce qu’il veut grâce aux brèches laissées dans les codes des produits proposés.

Et sur Mac ?

Chaque mois durant l’année 2014, OS X en particulier et les Mac en général ont essuyé entre 10.000 à 70.000 attaques de moyenne envergure. Si ce chiffre peut paraître impressionnant, il l’est moins lorsqu’on le compare à ceux de Windows et Android, qui sont les deux plateformes attirant le plus de pirates.

Dans ce cas aussi, les pirates sont de plus en plus nombreux car les Mac se portent bien du point de vue des ventes, qui ne cessent de grimper, en témoignent les chiffres financiers ahurissants de la Pomme cette année.

Crédit photo principale : Flickr – Jeremy Keith

Ne ratez plus les news tech importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici