fbpx
Accueil Actualités Geek Invention Xstat, une seringue qui colmate une blessure par balle en 20 secondes

Xstat, une seringue qui colmate une blessure par balle en 20 secondes

0
662
Xstat, seringue, blessure par balle, hémorragie

Une seringue capable de sauver une vie en moins de 20 secondes a été autorisée aux Etats-Unis au début du mois de décembre.

Cette seringue remplie d’éponges qui se dilatent est capable d’arrêter l’hémorragie d’une blessure par balle en 15 à 20 secondes et sera bientôt mise à la disposition du personnel ambulancier aux États-Unis.

Mise au point par RevMedx, une société basée en Oregon (Etats-Unis), cette seringue qui coûte 100 $ vient d’être approuvée par la Federal Food and Drug Administration (FDA) pour l’usage public, et est utilisée avec succès par l’armée américaine depuis avril 2014. Nommée XSTAT 30, elle pourrait prévenir les décès en stoppant de graves hémorragies jusqu’à ce que le patient se rendre en salle d’urgence. Xstat faisait partie des produits les plus intelligents développés en 2014.

Xstat, seringue, blessure par balle, hémorragie

Comment ça marche ?

La seringue de 30 mm de diamètre est remplie avec 92 éponges compressées à base de cellulose couvertes d’un revêtement de chitosane, un polymère absorbant et coagulant. Ces éponges en forme de comprimés mesurent 9,8 millimètres de diamètre et peuvent absorber 300 millilitres de sang ou de liquide corporel chacune. Dès qu’elles entrent en contact avec le sang, les éponges se dilatent rapidement jusqu’à environ 10 fois leur taille d’origine, et gonflent pour combler la plaie en une vingtaine de secondes pour former une sorte de garrot temporaire.

Selon RevMedx, le dispositif peut arrêter le saignement pendant environ quatre heures, et jusqu’à trois applications peuvent être effectuées si la blessure est particulièrement grave. C’est très efficace car il n’y a même pas besoin de faire pression. Les éponges sont injectées au cœur de la blessure, leur expansion remplit la cavité et fait pression sur la source de l’hémorragie, la stoppant rapidement.

Le seul inconvénient est que les éponges ne sont pas résorbables et doivent être retirées au moment des soins. Pour ne pas les oublier accidentellement dans le corps du blessé, une croix bleue opaque aux rayons X a été apposée sur chacune d’elles.

Dans quels cas la seringue Xstat peut être utilisée ?

“Quand un produit est développé pour une utilisation sur champ de bataille, il est généralement destiné à intervenir dans les pires scénarios où les soins avancés peuvent ne pas être immédiatement disponibles”, explique dans un communiqué William Maisel, responsable de l’évaluation des dispositifs médicaux à la FDA.

“Nous avons conçu Xstat avec la participation directe de médecins militaires et des premiers intervenants pour fournir une solution unique au problème de l’hémorragie,”
a indiqué Andrew Barofsky, PDG et président de RevMedx, sur son site internet.

Selon la vidéo ci-dessous, les blessures par balle prennent habituellement 3 à 4 minutes pour être maîtrisées et les plaies compressées, soit suffisamment de temps pour qu’une grande quantité de sang soit perdue. En ramenant ce temps à quelques secondes, cette seringue devrait avoir un impact significatif sur la survie des blessés par balle.

Aux États-Unis, les blessures par balle feraient plus de 33.000 victimes chaque année, dont deux tiers de suicides et un tiers d’homicides. Selon l’institut militaire de recherche chirurgicale, 30 à 40 % des morts civils des suites de blessures traumatiques sont provoquées par une perte de sang. Parmi eux, 33 à 56 % meurent avant même d’atteindre l’hôpital, affirme le site The Verge.

Ne ratez plus les news tech importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici