PARTAGER

Le patron de Facebook Messenger a dévoilé de nouveaux chiffres de l’application de messagerie, annonçant par ailleurs la fin prochaine du numéro de téléphone.

L’application de Facebook, Messenger, connaît une croissance rapide, et le réseau social pense que nous nous dirigeons vers un monde où les numéros de téléphone seront amenés à disparaître.

Dans un billet de blog publié jeudi, le patron de Facebook Messenger David Marcus a écrit que 2016 sera l’année où les numéros de téléphone commenceront à montrer de réels signes de mort, et ce étant en partie dû à la croissance massive de Messenger, qui compte aujourd’hui 800 millions d’utilisateurs actifs par mois.

Cela signifie que l’application de messagerie de Facebook a gagné environ 100 millions de nouveaux utilisateurs au cours des six derniers mois seulement, rappelle le Business Insider.

Messenger: 800 millions d’utilisateurs actifs par mois

David Marcus affirme que les applications de messagerie sur smartphone peuvent maintenant faire beaucoup de choses que le téléphone portable traditionnel faisait autrefois, notamment les appels vocaux et SMS, et cela rend les numéros de téléphone presque inutiles. En plus de cela, Facebook Messenger offre des avantages supplémentaires comme l’envoi et la réception d’argent, ou l’envoi de photos et de fichiers, le tout sans nécessiter du numéro de téléphone de la personne.

“Avec Messenger, nous offrons tout ce que font les textos, mais aussi beaucoup plus”, a écrit Marcus. “Vous pouvez faire des appels vidéo et vocaux sans avoir besoin de connaître le numéro de téléphone de quelqu’un.”

stats, Messenger, 2016

Crédit photo: Facebook

Marcus a également souligné d’autres fonctionnalités de Messenger comme le fait que les entreprises l’utilisent comme un outil de service clientèle et les utilisateurs peuvent également participer à des discussions de groupe, rendant la plate-forme de messagerie très utile, au-delà d’une simple application de… messagerie justement.

Facebook a rapidement fait de Messenger une plate-forme sociale autonome. En mars, le réseau social a permis aux développeurs tiers de créer des applications qui fonctionnent sur Messenger, et a encouragé les entreprises à l’utiliser comme un moyen de communiquer directement avec leurs clients.

Crédit photo principale : Flickr – Kārlis Dambrāns