PARTAGER

Lui aussi très présent au CES 2016, le coréen LG a présenté deux nouveaux smartphones se positionnant dans le milieu-de-gamme, les K7 et K10 !

Signant son réel retour dans un segment qu’il a presque délaissé durant l’année 2015, LG profite du CES à Las Vegas pour présenter ses deux nouveaux smartphones, les LG K7 et K10, se positionnant en moyen ou milieu-de-gamme. Chacun de ces deux téléphones intelligents a son mot à dire, et Toolito vous en propose la description !

Le LG K10, le plus performant de la famille

Décliné en trois versions (dont deux versions 4G et une 3G) similaires du point de vue esthétique, les LG K10 4G sont animés l’un par un processeur Quad-Core (quatre cœurs) dont deux cœurs sont cadencés à 1,2 GHz et deux autres à 1,3 GHz ou alors d’un processeur Octo-Core dont tous les cœurs sont cadencés à 1,14 GHz et épaulés dans leurs tâches par 1,5 ou 2 Go de mémoire vive. En ce qui concerne le modèle 3G, on devra hélas se contenter d’un processeur Mediatek Quad-Core dont chacun des cœurs est cadencé à 1,3 GHz et épaulé par 1 Go de mémoire vive totale.

Pas de grande surprise pour la mémoire de stockage, puisque le coréen a prévu quelques maigres 8 et 16 Go. On se demande si ces capacités sont encore d’actualité en 2016. Et pareil au niveau de l’écran, qui affiche sur une dalle de 5,3 pouces protégée par du verre poli, une chiche définition HD de 1280 x 720 pixels.

Sur le front de la photographie, les modèles 4G sont tous logés à la même enseigne, avec 13 millions de pixels à l’arrière et 8 ou 5 millions de pixels à l’avant. Le capteur dorsal étant suppléé dans ses fonctions par un flash LED unidirectionnel. Quant à la mouture 3G, on devra se contenter de quelques 8 millions de pixels au dos et 5 millions en façade. Côté connectivité, pas de grande surprise non plus, Wi-Fi, Bluetooth… Mais seule la compatibilité 4G/3G différencie les modèles.

Cloisonné dans un boitier en plastique de 146,6 x 74,8 x 8,8 mm dont l’autonomie est gérée par une batterie de 2300 mAh, le K10 démarrera sous Android 6.0 Marshmallow à un tarif agressif (mais assez onéreux étant donné la configuration qui date quand même de 2014) de 250 euros.

Le LG K7, plus compact mais pas moins bien loti

Petit-frère du K10 évoqué ci-dessus, le K7 est une déclinaison légèrement moins bien achevée de son ainé. Au programme, pas de foudre de guerre. Un poussif processeur de fabrication et dénomination inconnues, mais doté de quatre cœurs culminant à 1,1 Ghz chacun et épaulés par 1 ou 1,5 Go de mémoire vive. L’affichage est assuré par un écran de 5 Pouces délivrant une définition FWVGA de 854 x 480 px. Difficile de faire moins bien en 2016.

Disponible en deux versions, dont une 4G et l’autre 3G, le K7 dispose lui également de 8 ou 16 Go de mémoire interne, d’une connectique tout aussi sommaire: Bluetooth, Wi-Fi, 4G/3G… Et des capteurs photo dignes des milieu-de-gamme de l’an 2014, oscillant entre 5 et 8 millions de pixels.

Le smartphone fait 143,6 x 72,5 x 8,9 mm, et dispose d’une batterie de 2125 mAh. Il sera à son lancement en mars 2016, commercialisé aux alentours de 200 euros, lui aussi sous Android 6.0 Marshmallow.