PARTAGER

Des géologues ont découvert, dans le désert australien, une pierre de 1,7 kg qui serait plus vieille que la Terre.

Tout commence le 27 Novembre 2015, lorsque cette météorite s’est écrasée sur la planète bleue. Les habitants de William Creek et de Marree ont suivi sa descente de l’espace jusqu’à la Terre. Quatre stations d’observation du Desert Fireball Network (DFN) ont photographié l’étoile filante.

systeme-solaire-meteorite

Crédit photo: Desert Fireball Network

Bien sûr, de nombreux fragments tombent chaque année mais tous n’ont pas leur importance. D’après sa trajectoire, la pierre extraterrestre proviendrait d’une époque très lointaine. Si la Terre fête ses quatre milliards d’années et demi, celle-ci est encore plus âgée et daterait de la formation du Système solaire. C’est donc une grande découverte !

À lire aussi :
– Vidéo: une météorite observée en Pologne
– Une météorite explose dans le ciel de Bangkok

Trois jours de recherche pour trouver la comète

L’équipe de l’Université de Curtin a mis en place une technique permettant de localiser l’endroit où la pierre avait pu atterrir. Différents calculs ont du être réalisés pour trianguler la zone de chute du projectile. Pour se faire, une collaboration s’est formée avec différents musées d’Australie.

Déterrée à mains nues dans la boue

Des drones et des avions ont survolés la zone, et aidée par la population locale, l’équipe a pu se diriger vers la cible. Enfouie de 42 centimètres dans la boue d’un lac salé, il a fallu creuser à mains nues pour la déterrer. C’est ainsi que le 31 décembre 2015, dans le désert australien, le géologue Phil Bland et ses collègues ont récupéré l’objet tant convoité. La météorite pèse 1,7 kilogramme.

C’est une météorite dite “chondrite”, c’est à dire qu’elle est composée principalement de pierre. Le métal ne représente que 35% de son poids. Un examen plus approfondi de la météorite va fournir des explications sur le fonctionnement du Système solaire et de ses planètes.

Crédit photo principale : Université de Curtin