Smartphone entrée-de-gamme du constructeur chinois Xiaomi, le Redmi 3 est officiel et promet de belles surprises tant logicielles que matérielles !

Outsider talonnant des marques compatriotes telles que Lenovo, Huawei, Meizu ou même ZTE, Xiaomi se démarque par une marque de fabrique directement copiée des produits Apple, du moins sur le plan esthétique. Dernier fleuron de son catalogue mais positionné sur le segment de l’entrée-de-gamme, le Redmi 3 est officiel et embarque une immense batterie de 4100 mAh pour 100 euros tous ronds !

Un design Apple assorti à une touche personnelle

Malgré le fait que ses smartphones soient physiquement des pâles copies des iPhones d’Apple, Xiaomi s’est toujours donné un point d’honneur à marquer la différence en leur ajoutant par exemple des motifs sur le dos, ou en modelant de manière singulière le bouton central.

Dans le cas de son Redmi 3, la marque chinoise a effectivement intégré des petits motifs en forme de losange au dos en métal, disposés dans le sens de la diagonale.

Xiaomi, Redmi 3

Fiche technique relativement sommaire

De manière générale, le Redmi 3 ressemble à s’y méprendre à un iPhone 6 tout droit sorti de Foxconn. Les profanes du domaine pourraient bien se tromper s’il leur était demandé par exemple de reconnaître l’un ou l’autre des smartphones.

Comme énuméré, le Redmi 3 est un smartphone entrée-de-gamme, et il ne fera rien du plus que ce qu’on lui demande. Pour ce faire, il embarque un couple CPU-RAM des plus véloces pour ce type de produits. À cet étage on retrouve un Qualcomm Snapdragon 616 doté de huit cœurs Cortex-A53 dont quatre sont cadencés à 1,5 Ghz et les quatre autres à 1,22 Ghz. De plus, pour compléter l’assortiment, Xiaomi a associé à son processeur 2 Go de mémoire vive, une puce graphique Adreno 405 et 16 Go de mémoire interne dédiés au stockage des données et applications. Notez qu’il est possible par le biais du port micro-SD d’étendre cette capacité jusqu’à 128 Go.

Sur la façade, trône un magnifique écran de 5 pouces, offrant à l’heureux possesseur du Redmi 3 une dalle IPS tactile restituant une image en 1280 x 720 pixels, disposant d’une densité de 293 ppp et protégé par du verre non traité. Au prix auquel le téléphone est vendu, difficile d’en demander plus, et il faut le savoir, le Redmi 3 est lancé aux environs de 100 euros conversion faite depuis le Yuan chinois. La partie photo est gérée par deux capteurs bien pourvus: à l’arrière on retrouve du 13 millions de pixels avec ouverture focale à f/2.0 et à l’avant on a droit à 5 millions de pixels avec ouverture focale à f/2.2. La connectique est également bien fournie, puisque Xiaomi a doté son terminal de modules Wi-Fi, Bluetooth 4.0, et de plus (particularité de la marque) vous aurez droit pour ce prix non pas à un mais carrément à deux lecteurs de cartes SIM.

Le smartphone faisant 139,3 x 69,6 x 8,5 mm, il n’est pas très loin des plus fins du marché qui se retrouvent le plus souvent aux alentours de 6 mm d’épaisseur. Le passage à la balance donne 144 g mais dans un appareil aussi compact, une grosse surprise outre les composants sus-cités en ravira plus d’un. En effet, le Redmi 3 dispose d’une immense batterie de 4.100 mAh disposant de la fonction de recharge rapide, puisqu’elle dispose de la norme QI.

Pour animer la bête, une version « Xiaomisée » d’Android Lollipop 5.1 a été installée et si vous comptez acquérir le Xiaomi Redmi 3, sachez que vous devrez passer par la case de l’importation depuis l’Empire Du Milieu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here