PARTAGER

Recharger votre smartphone ou votre tablette grâce à un chargeur fonctionnant à l’eau ? C’est désormais possible avec le Power Trekk !

L’autonomie de nos appareils mobiles est sans équivoque leur réel talon d’Achille et les startups l’ont bien compris. Firme de petite taille d’origine scandinave (Suède), myFC est à l’origine d’un chargeur plutôt décalé, qui fonctionne à l’eau et mettra à disposition de vos smartphones, tablettes et même baladeurs, jusqu’à 10.000 mAh pour leur recharge complète. Le Power Trekk rallongera facilement vos journées quelle que soit votre activité ou le lieu où vous exercez cette dernière !

Des smartphones toujours plus puissants mais si fragiles

Si le point commun de discorde sur les smartphones actuels outre les performances des capteurs photos est bien souvent leur autonomie, quelques solutions sont accessibles. On pense notamment aux Powerbank, ces dispositifs permettant de recharger par le biais de batteries externes, les piles de Lithium-ion de nos appareils ou encore ces nouvelles coques embarquant une batterie supplémentaire maintenant votre appareil chargé en toutes circonstances.

Bien souvent trop onéreux et peu fidèles pour une utilisation non assujettie à des contraintes de lieu et de charge interne, ces dispositifs ont trop souvent une durée de vie limitée et participent de manière plus ou moins proche à la pollution accrue de la nature. Et si vous rechargiez vos équipements en respectant un tant soit peu l’environnement, grâce à l’eau, une denrée pratiquement impérissable sur la planète ? Le Power Trekk de myFC saura répondre à cette problématique.

Peu importe l’origine de l’eau

Fonctionnant selon un mécanisme relativement simple, le chargeur à eau Power Trekk n’impose qu’une contrainte, le lieu où vous vous trouvez doit absolument contenir de l’eau à proximité. En effet, dans son joli boitier en nid de serre (pour laisser échapper les fumées liées à la réaction produisant l’énergie), on retrouve un logement où une cartouche de siliciure de sodium sera disposée, à côté duquel se trouve un réservoir à eau. Notez qu’ici, peu importe l’origine de l’eau. Qu’elle soit terrienne ou non, propre ou pas, issue d’une marre, d’une flaque ou même d’une source, l’eau que vous pourrez trouver fera largement l’affaire.

Une fois la cartouche installée et le réservoir à eau rempli, vous obtenez une recharge complète équivalent à 10 heures d’autonomie. De quoi recharger pleinement 4 ou 6 smartphones moyens par exemple. Le seul bémol que l’on reprochera à l’appareil est le fait de nécessiter à chaque nouveau besoin, une cartouche de siliciure de sodium, et compte tenu du fait que le Power Trekk vaut lui-même 99 euros et que le pack de 9 recharges est facturé 45 euros, ce n’est pas un chargeur donné ! Mais au nom de l’environnement, il s’agit tout de même d’une belle initiative.