PARTAGER

Le Delta V est un éco-smartphone se servant de l’énergie solaire pour recharger sa batterie !

Allier technologie de pointe à l’écologie c’est possible et le Delta V en est encore l’illustration la plus palpable. En effet, il s’agit d’un smartphone écologique tout à fait fonctionnel selon le schéma habituel des téléphones intelligents, à ceci près qu’il se recharge entièrement et exclusivement à l’énergie solaire. Finis les Power Bank ou les batteries externes incrustés dans les coques à autonomie supplémentaire.

De la piézoélectricité à la triboélectricité

Encore au stade de concept, le Delta V est le fruit de l’imagination du designer grecque Niki Danai est un smartphone capacitif et autonome n’ayant nul besoin de source d’énergie extrinsèque à son système pour fonctionner. En effet, composé d’un revêtement fait de cellules photovoltaïques, le smartphone est capable en temps ensoleillés, de produire suffisamment d’énergie pour alimenter sa batterie. Au look frais et épuré, très carré et rappelant à coups sûrs la gamme Nokia Lumia à l’époque où la firme était encore finnoise, le Delta V apporte une solution bienvenue au souci des journées à rallonge boudées par les batteries de nos smartphones.

Delta V, smartphone, recharge, énergie solaire

Disposant des composants retrouvés dans la quasi totalité des smartphones actuels, le Delta V apporte une touche verte dans le tortueux sentier de la fabrication de ces appareils intelligents. L’on a encore en mémoire les scandales provoqués par l’épisode Cash Investigation diffusé le 04 novembre 2014 sur France 2, intitulé “Les Secrets inavouables de nos téléphones portables”. Dans le même ordre d’idées, deux technologies majeures devraient être embarquées dans le terminal aux côtés du capteur solaire: la piézoélectricité et la triboélectricité.

Outre le capteur solaire qui intercepte les rayons solaires pour les convertir en énergie électrique, le capteur piézoélectrique situé juste en-dessous captera votre activité mécanique pour produire de l’électricité. En gros, plus vous bougerez vos poignets en faisant danser votre smartphone, plus importante sera la quantité d’énergie produite. Enfin, le capteur triboéléctrique lui, se servira des frottements générés par la mise en contact du smartphone avec d’autres surfaces, pour produire l’énergie.

Delta V, smartphone, recharge, énergie solaire

À quand le Delta V ?

Malheureusement, le smartphone solaire n’est encore qu’un concept à l’heure actuelle. Si les rendus sont plutôt alléchants et les promesses très attirantes, il faut encore qu’un investisseur daigne regarder dans la direction de Niki Danai, pour faire de son rêve et de ceux des consommateurs dans l’attente de smartphones plus écologiques une réalité.