PARTAGER

Cinq nouveaux emojis seront bientôt colocataires du bouton “J’aime” de Facebook sur nos fils d’actualité !

Emblème même du réseau social de Mark Zuckerberg, Facebook et son bouton “J’aime” c’est une formidable histoire d’amour comme on en vit plus de nos jours. S’il est resté longtemps un singleton, il sera bientôt accompagné dans vos fils d’actualité par cinq emojis histoire d’améliorer vos interactions sociales et vous permettre de vous exprimer davantage !

Des alternatives à quelles fins ?

“J’aime” cette publication sera bientôt de l’histoire ancienne, mais pas terminée. Annoncé par Bloomberg très présent depuis quelques jours sur la scène high-tech, le réseau social devrait procéder dans les semaines à venir au déploiement de nouveaux modes d’interactions au sein des publications Facebook. Cinq emojis viendront accompagner le vieux bouton copié par Twitter.

Ces cinq emojis seront ajoutés pour signifier l’amour, la tristesse, la colère, la joie et l’étonnement (“Wow”). Notez cependant qu’un sixième emoji testé en interne ne sera finalement pas retenu, il s’agit du “Yay” puisque son symbole n’avait pas été universellement compris, selon les responsables communication de la firme de Palo Alto.

Annoncé par Chrix Cox alors chef produit de Facebook et à la tête de l’équipe qui a développé les nouveaux emojis, les boutons seront bientôt disponibles pour tous les utilisateurs souhaitant en user. M. Cox a mentionné dans l’officialisation:

Au sein de l’entreprise, il y avait des débats sur la façon d’ajouter des options sans perturber la lisibilité de chaque post. Plus Facebook est simple d’utilisation, plus les gens l’utiliseront. Zuckerberg a eu une solution: continuer à afficher le traditionnel bouton “J’aime” sous chaque post, mais si quelqu’un sur son smartphone ou autre exerce une pression plus longue, d’autres options apparaîtront alors à lui. Mon équipe est partie sur cette idée et a ajouté une animation pour clarifier sa signification, faisant rebondir les emojis jaunes et changer leur expression. Celui pour la colère vire au rouge, en référence à son état, par exemple. Une fois que les utilisateurs ont cliqué sur leur choix, les posts dans le fil d’actualité montre un compte des différents emojis générés.

Voilà ! Vous pourrez désormais mieux indiquer votre point de vue, et manifester à souhait vos convictions avec les nouveaux emojis de Facebook ! De là à abandonner l’idée du bouton “J’aime pas” ?