PARTAGER

Facebook a annoncé ses résultats financiers et quelques nouveaux records ont été atteints par le réseau social de Mark Zuckerberg !

En tête du classement des rares firmes dématérialisées ayant réussi leur entrée en bourse, Facebook annonce des chiffres financiers qui donnent résolument le vertige. Le réseau social qui ambitionne de connecter la planète pulvérise ses estimations de croissance et accroît sa base d’utilisateurs de manière significative en 2015.

1 milliard de chiffre d’affaires en un trimestre

Durant le dernier trimestre de l’année écoulée, Facebook a généré 1,56 milliard de dollars, pulvérisant son précédent record 2014 qui était de 701 millions. Pour célébrer ces excellents résultats, le cours de l’action Facebook a grimpé de 11% au Nasdaq, la bourse américaine des sociétés technologiques.

Outre ces chiffres étonnants, Mark Zuckerberg annonçait lors de la conférence annuelle du groupe quelques bonnes nouvelles. En l’espace d’un an, la firme a quasiment doublé ses revenus, avec un chiffre d’affaires global sur l’exercice 2015 estimé 52% supérieur à celui de 2014 pour atteindre 5,84 milliards de dollars souligne The Guardian.

Ces résultats sont surtout portés par la publicité désormais omniprésente dans ses diverses applications. En effet, le journal rappelle que désormais, ce sont 80% des recettes de Facebook qui proviennent de la publicité sur mobile contre 69% en 2014. À l’heure où le ralentissement économique qui secoue la Chine et le reste du monde ébranle quelques poids lourds tels que Apple ou Samsung, Facebook affiche une humiliante santé financière.

Toujours plus d’utilisateurs

Réseau social numéro 1 de la planète, Facebook n’en a pas fini avec son ascension fulgurante. Fort de sa base déjà établie de 1,56 milliard d’utilisateurs la firme annonce en avoir 200 millions de plus chaque année.

En gros, chaque année, Facebook gagnerait presque l’équivalent du nombre total d’utilisateurs de Twitter, qui est évalué à environ 320 millions. À ce niveau la comparaison entre les deux concurrents de fonctions, mais pas de pratiques, devient un jeu auquel personne n’aimerait avoir la place du réseau social à l’oiseau bleu.

Crédit photo principale : Flickr – FACEBOOK(LET)