PARTAGER

Cyprien Verseux est un astrobiologiste français qui teste les conditions de vie sur Mars avec 5 autres scientifiques, dans un dôme à Hawaï…

Depuis le 29 août, une équipe de scientifiques, composée de 3 hommes et 3 femmes, s’est embarquée dans une expérience unique en son genre. En effet, ils vont passer en tout 12 mois dans un dôme de 11 mètres de diamètre, près d’un volcan situé à Hawaï. Cyprien Verseux participe à cette mission particulière. Il poste sur son blog de nombreuses remarques par rapport à son quotidien sous le dôme et poste une vidéo par mois afin de nous le faire partager.

L’objectif fixé par la NASA est de préparer des voyages interplanétaires, notamment vers Mars. En voyant comment un petit groupe d’humains peut réussir à vivre pendant un an isolés du monde, ils pourront ainsi anticiper les éventuels problèmes que l’on peut rencontrer sur une autre planète.

experience-mars-hi-seas

Crédit photo: HI SEAS – Sheyna Gifford

La promiscuité, le manque de communication avec leurs proches, l’impossibilité de se déplacer, les rythmes de vie réglés à la seconde près, tout est calculé pour simuler du mieux possible sur Terre les conditions de vie d’un futur séjour martien (hormis la gravité bien évidemment).

Nous vous faisons découvrir sa dernière vidéo:

Témoignage de Cyprien Verseux

Le rôle de Cyprien est de trouver un moyen de se nourrir sur Mars même quand il n’y a plus de stock disponible. Il fait des expériences dans son laboratoire de biologie, sur les cyanobactéries.

“Toute la nourriture que nous avons en stock est de longue conservation: viande séchée, fruits séchés, légumes séchés, lait déshydraté, boites de thon, farine, pâtes etc. Avec un peu de créativité, on peut en tirer des plats corrects, voire délicieux. Quand vous lâchez des scientifiques dans une cuisine avec des aliments inhabituels, ils expérimentent; nous ne savons pas toujours quel nom donner à nos créations. Elles ne sont pas toutes délicieuses, mais la plupart sont comestibles.”

experience-mars-hi-seas-dome

Crédit photo: HI SEAS – Andrzej Stewart

Même si l’équipage est isolé pour une longue durée et loin de leur famille, il était important pour eux de célébrer les fêtes de fin d’année. “Nous célébrons les anniversaires, les fêtes nationales et les jalons importants de la mission. Lorsque des tensions apparaissent ou que l’enthousiasme descend, je saisis tout prétexte pour inventer une fête. Nous avons par exemple célébré nos premiers légumes frais (une salade sortie de laboratoire de biologie) avec nos plus beaux habits.”

Et vous, ça vous plairait de faire une expérience pareille ?

Crédit photo principale : HI-SEAS