PARTAGER

Hyperloop serait déjà doté d’un circuit d’essai pour la mise en évidence des dernières tares !

Hyperloop c’est à la base un projet, et pour ceux qui n’en ont pas entendu parler, il s’agit d’un train hypersonique en cours de gestation dans les laboratoires de l’une des firmes d’Elon Musk, le multimilliardaire d’origine sud-africaine, inventeur de PayPal, et propriétaire de Tesla Motors, les véhicules électriques luxueux et haut-de-gamme, et de SpaceX, des fusées pour particuliers dans l’espace. Hyperloop se concrétise à son rythme et le projet devient presque réalité.

Une projet très avant-gardiste et prometteur

On se souvient tous en 2013 des mots employés par Elon Musk lors de la présentation de son projet Hyperloop, censé relier les villes de Los Angeles et San Francisco grâce à un train à très grande vitesse en 30 minutes:

Le système que j’ai en tête serait quelque chose qui ne puisse pas s’écraser, qui puisse fonctionner peu importe le temps qu’il fait à l’aide de l’énergie solaire, et dont la vitesse moyenne serait deux fois celle d’un avion (entre 1000 et 6000 km/heure selon les distances). Vous iriez du centre de Los Angeles au centre de San Francisco en 30 minutes. Ça vous coûterait bien moins cher qu’un billet d’avion ou tout autre mode de transport.

Le projet semble avoir bien évolué depuis cette époque d’annonces qui ont même valu à M. Musk le titre de savant fou de nouvelles technologies. En effet, c’est la société Aecom qui est à l’origine de la fuite, avec notamment le fait qu’elle annoncé avoir été choisie pour construire un circuit d’essai pour le train de Musk d’environ 1,6 km près des bâtiments de SpaceX, sa compagnie spatiale.

Le circuit d’essai qui fera 8 km sera par ailleurs constitué d’un tube à basse pression de 1,8 m de diamètre et accueillera les “Pods”, ces petits modules censés abriter les passagers lors du voyage. Rappelons que les modules seront utilisés dans un milieu sous vide afin d’éviter les frictions avec l’air comme le rapporte Digitaltrends.

Autre information précisée dans le document publié par Aecom, c’est désormais SpaceX qui est en charge du projet Hyperloop. Qu’à cela ne tienne, en attendant d’avoir d’autres détails croustillants qui foisonneront très bientôt sur la toile, une vidéo propose plus de détails sur le projet Hyperloop: