PARTAGER

Le OnePlus 2 voit pour la première fois son prix diminuer, pour le plus grand plaisir des fans de la marque chinoise !

Alors désormais accessible sans invitation sur le site de OnePlus son fabricant, le OnePlus 2 vient de voir pour la première fois son prix diminuer, quelques temps après l’annonce de l’abandon de la production de sa version 16 Go. Attendiez-vous ce moment (peu espéré par certains) pour franchir le cap et acquérir un OnePlus 2 ? Le moment est bien choisi, et il ne s’agit point d’une promotion mais bien d’une baisse permanente du prix du smartphone chinois.

Une stratégie gagnante ?

Sorti l’été 2015, le OnePlus 2 jouit toujours d’une excellente réputation et tient quasi certainement bien son titre de flagship killer. Proposant une configuration haut-de-gamme pour un prix de milieu-de-gamme, la marque OnePlus par le biais de son second smartphone a réussi le pari complexe d’offrir pour un prix presque dérisoire les aptitudes et performances de concurrents de grande renommée autour d’un système d’exploitation maison quasi identique à la version de base d’Android fournie par Google.

Dès aujourd’hui, le prix du smartphone en question se dévalue de 399 euros à 345 euros, soit une réduction de 54 euros, de quoi ravir certains. Disponible exclusivement dans sa version 64 Go sur le site de son fabricant, le OnePlus 2 est bien parti pour attirer de nouveaux fans. Pour ceux intéressés par la version 16 Go, sachez qu’elle ne sera plus vendue sur le site de OnePlus, mais sera néanmoins disponible chez des revendeurs tiers ou spécialisés.

Pourquoi une telle baisse de prix ?

Selon Carl Pei, CEO de OnePlus, la chute de prix du OnePlus 2 s’explique par le fait que les coûts de production n’ont jamais été aussi bas. La marque a donc choisi de réduire le prix au lieu de dégager une marge encore plus importante. De plus, la marque rajoute que les clients ayant dans les 15 derniers jours acheté un OP2 à 399 euros pourront demander un remboursement de la différence, soit 54 euros.

Crédit photo principale : Wikimedia – Didit Putra