PARTAGER

Les MacBook se vendent toujours aussi bien que des petits pains, et Apple souffle légèrement !

Alors que l’industrie de l’ordinateur personnel se porte assez mal sur le front du couple Wintel (PC équipés du système d’exploitation Windows de Microsoft tournant sur une machine embarquant le processeur Intel), celui du Mac semble ne pas être affecté par le ralentissement des ventes des ordinateurs. En témoignent ces chiffres, prédisant des sommets records pour les ventes de MacBook qui affichent une insolente croissance.

Une destinée pas encore au rendez-vous

Alors que Steve Jobs lui-même son créateur lui prédisait une destinée peu glorieuse dans les années à venir, le MacBook tient bon et affiche une santé qu’envieraient pas mal de concurrents. Malgré le fait qu’en 2015 le marché de l’ordinateur portable se soit contracté de plus de 6%, passant par cette occasion de 175.5 millions en 2014 à 164.4 millions d’unités écoulées de part le monde en 2015, les laptops de la marque à la Pomme croquée s’en sortent plutôt bien, et voient du moins pour l’instant, ses chiffres continuer de grimper.

Apple, par sa branche MacBook, réussi même l’exploit de surclasser Asus et de lui chiper la place de quatrième plus gros vendeur mondial, derrière HP, Lenovo et Dell. En 2015 ce serait donc plus de 600.000 exemplaires de MacBook, toutes déclinaisons confondues, qui ont été écoulés. Ces chiffres peuvent être portés par la légère chute de prix des machines Pommées, car rappelons-le, outre le MacBook Retina 12 pouces lancé l’an dernier Apple n’a pas présenté de nouvelle machine, ou de technologie particulière sur ce segment.

Publiés par Trendforce, ces résultats ne permettent toutefois pas de déterminer quel appareil a été le plus plébiscité par les consommateurs, Apple ne communiquant plus depuis quelques années sur la répartition des ventes de ses divers ordinateurs.