PARTAGER

Pour 3 euros, vous pouvez vous offrir un smartphone Made in India, le Freedom 251 !

Ce n’est plus un secret de polichinelle, nous savons tous ou presque que les marques fabriquant nos smartphones se font de grosses marges sur ceux-ci. Mais à quel point ? À une époque où le smartphone moyen n’est jamais à moins de 300 euros, un très gros (alors…) outsider vient planter son épine dans le tas, non pas pour concurrencer les iPhone ou Samsung Galaxy S et Xperia, mais tout simplement pour apporter les fonctionnalités essentielles d’un smartphone, au plus de personnes possible. Le Freedom 251 fabriqué en Inde est officiel après une année d’attente.

Et que renferme un smartphone à 3 euros ?

À s’y méprendre on croirait que le smartphone ressemble à une grosse bouse sans réel intérêt, mais si c’est cette idée que vous aviez en tête en débutant la lecture de ce billet, vous eûtes tort. Certes loin d’égaler des smartphones même dans le segment d’entrée-de-gamme, le Freedom 251 apporte le strict nécessaire, et pourrait être le terminal idéal pour qui voudrait se faire une première idée du monde vu derrière un téléphone intelligent. Il fait le strict minimum, et le fait bien. Entre appels, SMS, un peu d’Internet ou visioconférence, le choix est large. Alors trêves de bavardage ! Passons à la fiche technique.

Freedom 251, test

Crédit photo: Ars Technica

Aux manettes, on retrouve notamment un processeur d’origine inconnue, mais disposant quand même de quatre cœurs, cadencés chacun à 1,3 Ghz et épaulés par 1 Go de mémoire vive. C’est largement suffisant pour faire le maximum de tâches basiques. 8 Go de mémoire interne sont mis à disposition pour le stockage extensibles avec une carte microSD. Tournant sous Android 5.1 Lollipop, le smartphone est équipé de deux capteurs photo dont un de 3,2 millions de pixels à l’arrière et en façade l’on retrouve 0,3 millions de pixels. Pour animer la bête, une batterie de 1450 mAh est mise à disposition et saura avec brio gérer les desideratas de l’écran de 4 pouces délivrant une définition de 960 x 640 pixels.

Applications installées et un prix riquiqui

Par défaut, quelques applications comme notamment Facebook, WhatsApp et YouTube sont installées. Sur le territoire indien le smartphone est commercialisé à 251 roupies indiennes, soit 3,30 euros. Ne vous attendez donc pas à l’acheter à ce prix en métropole française, puisque Google et le gouvernement indien sont derrière cette initiative et ont marqué de leur empreintes respectives du sceau des subventions.

À noter que Ars Technica a testé le smartphone et parle d’une éventuelle arnaque, car le Freedom 251 serait en fait fabriqué par Adcom, une entreprise chinoise, une pratique que l’on appelle le rebadging, qui met ici en doute la promesse du “made in India”…