PARTAGER

L’iPhone d’Apple détiendrait plus de 90% des profits générés par l’industrie mondiale du smartphone !

D’aucuns se demanderont s’ils ont mal lu le titre, et avec raison. Android, loin devant son concurrent iOS est présent dans plus de 75% des smartphones vendus sur la planète, mais ne détient que 9% des profits réalisés sur la commercialisation de ses téléphones intelligents, les 91% restants étant générés par l’iPhone d’Apple.

Moins veut en fait dire plus

Loin de vendre autant de terminaux que la horde de fabricants ne jurant que par Android (Samsung, LG, Sony, HTC, Huawei…) Apple peut être fier des prouesses de son joujou mobile. C’est le magazine américain Fortune qui est à l’origine de cette information, reprenant l’étude réalisée par Michael Walkley, analyste chez Canaccord Genuity.

En effet, avec des parts de marché estimées à 17,2% sur le marché mondial, Apple et son iPhone réalisent une très très belle performance saluée par les investisseurs, qui rappelons-le ont remis la firme à la Pomme à sa place de société la plus cotée en bourse dans le monde, en remplaçant le géant Alphabet (maison mère de Google) qui n’aura hélas connu qu’un court (très court) règne. Pour expliquer ces résultats, trois raisons sont notamment évoquées.

Répartition du marché des smartphones dans le monde en 2015

La répartition des parts de marché des smartphones dans le monde en 2015 – Crédit photo: Fortune

Répartition des profits du marché des smartphones dans le monde en 2015

La répartition des profits sur le marché des smartphones dans le monde en 2015 – Crédit photo: Fortune

On parle dans un premier temps du prix figé des smartphones d’Apple, qui sont les plus onéreux du marché, mais surtout ce sont les marges titanesques réalisées par la firme qui font de son téléphone intelligent le Numéro Uno. La troisième raison étant à imputer au fait que les smartphones Android soient tellement dispersés sur les grilles tarifaires que les consommateurs sont peu enclins à sauter le pas et s’offrir les plus coûteux que sont les Galaxy S de Samsung, et les Xperia de Sony ou les G de LG. En l’espace de 9 ans le prix moyen de l’iPhone est resté figé à 691 euros, tandis que sur la même période celui des smartphones sous Android est passé de 400 euros à 200 euros.

En parlant de Samsung, en termes de profits réalisés, il se classe à la deuxième position talonnant Apple, mais en termes de volume le coréen est devant la marque à la Pomme.