PARTAGER

L’époque où l’on voyageait avec des batteries au Lithium-ion conservés dans les valises en soute serait bientôt révolue !

Voyager avec vos PowerBank ou des batteries auxiliaires, voire tout votre attirail technologique équipé de batteries, cela restera toujours possible, mais passera désormais dans vos bagages à main, les batteries contenant du Lithium-ion étant bientôt interdites dans les soutes des avions selon l’Organisation de l’aviation civile internationale. Si la mesure était déjà présente dans certains pays, notamment en Hollande et en Chine, elle est sur le point de devenir une norme planétaire.

L’incident de trop

C’est FrAndroid qui est à l’origine de la rumeur. En effet, durant l’un de leurs voyages en Chine, l’équipe du site confrère avoir été marqué par une décision en fin d’année dernière par une décision lors de leur montée dans l’avion: il était interdit de mettre un appareil avec une batterie lithium-ion en soute dans l’avion. Tous les appareils étaient touchés par la mesure, qui faisait même la part belle aux possesseurs d’hoverboard, ou de segways et mono-roues considérés par l’IATA comme des engins roulants devant s’assujettir à un traitement particulier, en l’occurrence être transportés par avions-cargos.

À l’origine de cette décision bientôt généralisée, une série plus ou moins agaçante d’incidents à bord des avions. En effet, ce ne sont pas tant les propriétés chimique de ce minerai qui inquiètent les autorités, mais plutôt les difficultés rencontrées à étendre des incendies causés par lui avec des extincteurs conventionnels retrouvés à bord des avions actuels. Au lieu de s’engouffrer dans des dépenses visant à entreprendre des recherches afin d’améliorer les performances desdits extincteurs, l’association internationale pour le transport aérien a décidé de prendre le taureau par les cornes et d’interdire tout simplement l’embarquement à bord d’appareils contenant du Lithium-ion.

Dans l’expectative donc de l’avènement de ces hypothétiques nouveaux dispositifs d’extinction d’incendies, l’Organisation de l’aviation civile internationale a appuyé la décision de l’IATA, et à compter du 1er avril prochain, il sera interdit de part le monde de voyager avec des batteries au li-ion seules dans les soutes d’avions transportant des passagers.

Oui, mais pas totalement

Si la mesure vise à discipliner les voyageurs, elle ne vise que les batteries laissées seules dans les soutes, exit donc les appareils contenant des batteries au li-ion, notamment les smartphones et appareils électroniques.

De plus cette limitation est également codifiée en cabine, les quantités de Lithium-Ion y étant acceptées étant limitées par leur origine chimique, leur capacités (en Wh ou mAh) mais aussi en fonction de la quantité en grammes, de ce minerai embarquée dans la batterie en question. Un tableau récapitulatif mis à disposition des clients d’Air France vous donne les indications adéquates au sujet de ces capacités:

Tableau Air France, transport-pile de batterie au lithium-ion en avion

Crédit photo: Air France

Enfin, cette limitation est appliquée aux batteries au lithium ionique, lithium polymère, lithium Iron phosphate (LifePO4) et au lithium métal.

Crédit photo principale : Wikimedia – National Transportation Safety Board (NTSB)