La Mi Box, fruit de la collaboration entre Google et Xiaomi, est désormais officielle, soit deux jours après son annonce.

Collaboration éclair dira-t-on, Google que l’on annonçait il y a à peine quelques jours en étroite collaboration avec le chinois Xiaomi vient de lever le voile conjointement avec son nouveau partenaire, sur la Mi Box, l’ultime concurrent Android de l’Apple TV 4. Ce boitier vaut-il la peine d’être commandé ? Quels sont ses arguments ? La suite vous livrera tous les secrets ou presque, de la nouvelle console multimédia de Mountain View. La Mi Box est officielle !

Quid du design ?

Les appareils électroniques ont tendance ces derniers temps à se ressembler tous, mais la Mi Box se détache remarquablement de ce qui se fait ailleurs. Se rapprochant beaucoup plus de l’Apple TV du point de vue esthétique, le nouveau joujou de Xiaomi lui fait une fois de plus confirmer son appellation de “l’Apple chinois”.

De forme carrée et à bords arrondis, le boitier est très sobre et ne laisse sur sa face supérieure, transparaître que le logo ancré “Mi”. Du reste, il est classique pour ce type d’appareils, et est accompagné par deux accessoires qui seront très utiles. Annoncée par le CEO de Xiaomi, Hugo Barra, la Mi Box pourrait bien débarquer (officiellement) en France.

Xiaomi Mi Box en partenariat avec Google

Mi Box, 4K et poids plume

Le premier détail qui saute à vue d’œil lorsque l’on regarde frontalement la Mi Box est sans doute sa compacité. D’un poids contenu de seulement 176,5 grammes, le boitier connecté multimédia de Xiaomi ne fait que 10 cm de côté et 2 cm d’épaisseur. Il est en outre animé par un processeur Quad-core Cortex-A53 2.0GHz, de dénomination inconnue, et embarquant une puce graphique Mali 450, très performante selon les spécialistes l’ayant testée. On retrouve également 2 Go de mémoire vive dans le boitier, qui sera donc très fluide à l’usage.

8 Go de mémoire interne feront office d’espace de stockage, mais vous pourrez bien évidemment étendre cette capacité par le biais du port de cartes mémoires. En outre, un port HDMI  2.0a (HDCP 2.2) permettra de raccorder le dispositif à un écran. Cette norme est très importante, car elle permet d’afficher les images désormais au format HDR d’Android TV. De plus, elle est suffisamment puissante pour supporter l’affichage d’images 4K, puisque la Mi Box restitue ces dernières en 60 fps au format H.265 HEVC.

Pour l’instant, ni le prix, ni la disponibilité de la Mi Box n’ont été évoqués, mais nous savons d’ores et déjà que la firme compte grâce à Google commercialiser son dispositif aux États-Unis, l’on suppose donc qu’il arrivera également dans nos contrées.

Ne ratez plus les news tech importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici