fbpx
Accueil Technologie Application iOS et Android, c’est 99% du marché des smartphones : les raison...

iOS et Android, c’est 99% du marché des smartphones : les raison du succès décortiquées

0
330
iOS, Android, marché des OS

Android de Google et iOS d’Apple seraient les deux systèmes d’exploitation installés sur plus de 99% des smartphones actuellement actifs dans le monde.

Petite trêve sur le terrain des rivalités qui opposent depuis toujours Android et iOS, pour souligner que les deux systèmes d’exploitation mobiles détenus par les deux plus grosses boites informatiques du moment, caracolent à des sommets et écrasent littéralement la concurrence, en étant installés sur plus de 99% du parc de smartphones actuellement actifs à travers le monde. Windows, BlackBerry, Tizen, Selfish… pour ne citer que ceux-là, sont quasiment inexistants et la situation ne semble pas prête de s’arranger avec le temps.

Pourvues d’insolentes parts de marché, les deux systèmes concurrents mènent au doigt et à la baguette la danse de l’industrie du smartphone, et cela n’est pas prêt de changer. Quelles sont les raisons du succès de l’un ou l’autre des OS ? Réponse juste après le rappel de leurs principaux chiffres de répartitions.

Les chiffres et les différentes répartitions

C’est le cabinet d’analyses Gartner qui a publié ses dernières données concernant les ventes de terminaux pour le compte du dernier trimestre et les résultats sont sans appel. Avec 86,2% de parts de marché Android devance tous ses concurrents sur tous les terrains, et signe une hausse de 4% par rapport à l’année dernière, sur la même période. Son dauphin, iOS, ne grappille que quelques 12,9% des parts de marché, et signe une chute de 1,7% par rapport à la même période l’année dernière.

Un rapide calcul permet donc de conclure que les deux systèmes représentent à eux seuls 99,1% du marché des smartphones et tablettes. Concernant les autres OS, les résultats dignes d’un collège de souris qu’ils proposent ne laissent guère songer à un probable retour dans la course d’aussi tôt. Ainsi, Windows, avec une part de marché de 0,6%, réussi à faire moins bien que l’année dernière en perdant 1,9% sur la même période. Son compagnon de l’enfer, BlackBerry voit son système maison BBOS, ne représenter que 0,1%, et est donc en quelques sortes hors-jeu : année de décès 2015 ?. Les “autres OS” mobiles, Tizen (Samsung) entre autres se coltinent le dernier 0,2% restant.

Vous aurez remarqué que Windows, Blackberry et les autres OS mobiles ne réussissent ensemble à obtenir que 0,9% des parts de marché, autant mieux arrêter les frais et passer à autre chose.

Pourquoi une telle hégémonie ?

Android, parts de marché, France

En effet, la puissance d’iOS mais surtout d’Android, doit soulever pas mal de questions chez certains. Comment un système d’exploitation au départ destiné à animer des appareils photo, est devenu en une dizaine d’années le plus utilisé au monde, allant même jusqu’à surclasser les emblématiques BBOS et Windows Phone/Windows.

La situation est telle que BlackBerry et Microsoft ont même jeté l’éponge, et le premier a décidé de s’offrir une petite place dans la cale du bateau au Droid vert. Les résultats parlent pour Google, qui n’est pas prêt de stopper sa croissance, puisque grâce à son OS mobile la firme de Mountain View se retrouve partout, et à tout moment. Vous voulez un restaurant ? Demandez à Android grâce à la fonctionnalité Google Now. Vous souhaitez plutôt louer une voiture ? Ou changer d’appartement ? Pas problème, Android demande juste à quelques serveurs de Google et le problème est très vite réglé. Quand il faut même passer à la caisse, Google Pay est directement proposé par le système d’exploitation, qui est si avancé qu’il prédit déjà les actions quotidiennes, planifie vos réunions et peut selon vos renseignements donnés, vous dire ce qu’il manque dans le réfrigérateur.

En somme, Android est la vraie passerelle de Google, et permet à la firme de dominer à demi-mot le monde informatique, et même économique bientôt. Pour comprendre cette forte implantation d’Android, pas la peine de chercher midi à quatorze heures, les raisons sont assez évidentes. Un système ouvert (en open-source), avec des applications accessibles en nombre et qualité, mais surtout, un système beaucoup plus personnalisable que celui d’Apple. Cerise sur le gâteau, Android est implanté sur tous les types d’appareils, des moins onéreux aux plus huppés de la sphère technophile. Aidé de gros vendeurs tels que Huawei dont les performances en 2015 en ont surpris plus d’un (et risque de remettre cela cette année), ou Samsung dont les laboratoires foisonnent de nouvelles idées tous les jours, Android est devenu la référence aujourd’hui, en termes de système d’exploitation mobile.

Cette position dominante est même appelée à s’accroître malgré la chute des ventes de smartphones, puisque le système de Google s’est lancé sur le marché des appareils et véhicules connectés, on parle là notamment des tentacules Android Auto et Wear. Android s’est aussi implanté sur les Chromebook.

Il y a quand même un challenger, iOS

iOS 10, Bêta 3

En face, on a droit à quoi ? iOS. Qu’est iOS ? “Intelligent Operating System”, conçu, développé et maintenu par Apple, la firme au milliard d’iPhone commercialisés. Système très avant-gardiste et fiable, iOS jouit d’une excellente réputation, aussi bien chez les utilisateurs lambda que chez les professionnels. Le système mobile d’Apple est dit inviolable, même s’il peut arriver par inadvertance qu’un petit problème survienne. Aucune œuvre humaine n’est parfaite.

Déjà rendu à la version 10, iOS a beaucoup mûri avec les années, ramassant au passage quelques fonctionnalités chez ses concurrents ici et là. Cependant, le cœur d’iOS est toujours le même, et le leitmotiv n’a pas changé, proposer un système aussi simple d’utilisation que facile à prononcer verbalement.

Le pari est réussi pour iOS, qui est très sobre et adopte une philosophie diamétralement opposée à celle d’Android, puisque fermé. Lorsqu’on intègre le monde iOS, on est quasiment obligé de s’offrir un autre produit Apple, pour des problèmes de compatibilité et de sécurité. Pour copier de la musique depuis votre ordinateur vers votre iPhone ou votre iPad, il faut passer par iTunes et sa satanée synchronisation qui en agace déjà plus d’un. Certes des alternatives à cette application existent, mais à utiliser à vos risques et périls.

En somme, iOS est un excellent système d’exploitation, très bien optimisé, robuste et sécurisé, mais se heurte hélas à son principal argument de vente, sa fermeture. Outre cet aspect, il est à noter qu’iOS cède chaque année un peu plus de terrain, dû au fait que les iPhone, iPad et iPod Touch, principaux produits qu’il anime, se vendent beaucoup moins qu’avant. La faute à qui ? Difficile de le dire, mais le fait de vendre des smartphones très peu innovants, et pas tellement différents au fil des années sur le plan esthétique à des prix exorbitants, a sans doute quelque chose à y voir.

La situation pourrait bien changer l’an prochain avec la sortie des iPhone 8, dont un est attendu comme “révolutionnaire”. Toutefois, quel que soit le niveau d’innovations apporté par le prochain iPhone majeur, il sera difficile de renverser la vapeur déjà bien haut diffusée, générée par Android.

Répartition des gros vendeurs

Le dernier trimestre a été plutôt prolifique pour le duo de tête, qui en somme algébrique, a réussi à écouler 120 millions de smartphones, soit 76 millions pour Samsung, et 44 millions pour Apple. Ces chiffres confirment bien une chose : les consommateurs ne veulent qu’un OS, Android et une seule marque, Samsung. iOS d’Apple joue les outsiders, mais faute de révolution chez Apple, l’OS de la Pomme est chaque trimestre un peu plus poussé vers la sortie.

Ne ratez plus les news tech importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici