fbpx
Accueil Technologie Téléphonie L’iPhone 6S Plus fait mordre la poussière au Galaxy Note 7

L’iPhone 6S Plus fait mordre la poussière au Galaxy Note 7

0
221
iPhone 6s Plus vs Galaxy Note 7

Juste pour le plaisir de voir s’affronter deux monstres de l’industrie mobile, il décide de tester la vélocité des iPhone 6S Plus et Galaxy Note 7 !

Selon vous, sur le papier lequel des iPhone 6S Plus et le Galaxy Note 7 est le meilleur smartphone du moment ? Vous seriez bien surpris à la fin de ce test qui met en jeu les vitesses d’exécution des deux smartphones, dont l’un (iPhone 6S Plus) a été lancé l’an dernier, et le second, plus récent, n’a même pas encore été lancé à la commercialisation. L’éternelle bataille entre les fans d’Apple et ceux d’Android va clairement aller dans le sens de celui que l’on attendait le moins.

À lire aussi : iPhone 6S Plus vs Galaxy S7 Edge, le duel choc de l’année

Bref récapitulatif des deux fiches techniques

Lancé en septembre 2015, l’iPhone 6S Plus est un terminal animé par le processeur Apple A9, conçu par Apple mais monté et assemblé par TSMC et Samsung. Cette puce renferme deux cœurs dont la fréquence syncytiale de fonctionnement culmine à 1,84 GHz. Le A9 est épaulé par 2 Go de mémoire vive, qui serviront également en supplémentation, au support des performances de la puce graphique PowerVR GT7600. L’écran de 5,5 pouces propose une définition retrouvée le plus souvent sur des modèles de 5 pouces sous Android, soit du Full-HD en 1920 x 1080 pixels. Lancé sous iOS 9, l’iPhone 6S Plus est également compatible avec la version 10, dont la sortie est attendue pour le mois prochain.

Le Galaxy Note 7 de Samsung est quant à lui un peu plus dopé aux stéroïdes, et propose le nec plus ultra en termes de capacités. On y retrouve ainsi un Exynos 8890 dans sa version européenne. Pour rappel, il s’agit d’un processeur octa-core disposant de quatre cœurs Mongoose cadencés à 2.3 GHz et quatre Cortex-A53 cadencés à 1.6 GHz. Épaulé par 4 Go de mémoire vive, la phablette est installée sous Android 6.0 Marshmallow, mais recevra bien évidemment Nougat. Son écran de 5,7 pouces accueille entre autres une bagatelle de pixels, soit environ 1440 x 2560 pixels pour une densité de 518 pixels par pouce. Les deux fiches techniques (brèves) confrontées, place au test vidéo, qui tranchera sur lequel des deux monstres est le plus efficace.

Le test vidéo

Le test concocté par un YouTubeur consiste en fait en deux temps à lancer en simultané sur les deux appareils en compétition, les mêmes applications, et selon le même état de base, puis de mesurer l’efficacité du multitâche et les travaux en arrière-plan. Cet état de base suppose que tous les processus sont arrêtés sur l’un et l’autre des iPhone 6S Plus et Galaxy Note 7.

Une fois les deux smartphones prêts, l’utilisateur lance les applications, puis lorsqu’elles sont ouvertes, il les quitte et passe aux suivantes. En ce qui concerne le test d’ouverture d’applications, l’iPhone 6S Plus devance le Note 7. À l’arrivée, l’iPhone a fini en 1 minute et 21 secondes, contre 2 minutes et 05 secondes pour le Galaxy Note 7.

La seconde partie du test consiste à ne fermer aucune des applications préalablement ouvertes puis de manipuler les deux smartphones en y exécutant les mêmes actions, afin de voir comment se comporte chacun lorsqu’il s’agit de réaliser des tâches avec une bonne partie de la mémoire occupée à maintenir ouvertes les applications. Là encore, l’iPhone 6S Plus est devant le Galaxy Note 7, qui malgré ses 4 Go de RAM, soit deux fois la quantité embarquée sur le Galaxy Note 7 fait 2 minutes et 49 secondes contre 1 minute et 51 secondes pour le téléphone d’Apple, à exécuter les tâches commandées.

Les raisons de la victoire de l’iPhone

Dans un premier temps, il est important de jeter un premier coup d’œil aux fiches techniques des deux appareils. En effet, vous remarquerez que le Note 7 détient quatre fois plus de cœurs que le 6S Plus au niveau des processeurs. De plus, la phablette de Samsung dispose de 4 Go de RAM, là où celle d’Apple n’en a que 2. La victoire devait logiquement revenir au Galaxy Note 7, puisque plus équipé que le 6S Plus. Cependant, le secret des smartphones d’Apple réside en fait dans l’optimisation de son système d’exploitation mobile, iOS, qui à chaque nouvelle version est modelé pour coller à la perfection avec le matériel embarqué sur les terminaux.

Du côté du Note 7, Samsung ne conçoit que le matériel, se contentant de coller une copie aménagée d’Android en son sein. Le travail d’optimisation non effectué a un gros impact sur les performances du smartphone, mais ces résultats sont cependant à relativiser. En jetant un second coup d’œil aux fiches techniques des deux appareils, vous aurez remarqué que l’iPhone 6S Plus, malgré son écran de grande taille, ne dispose que d’une définition Full-HD, là où le Note 7, doté d’un écran de plus grande taille et une définition deux fois supérieure, a beaucoup plus de pixels à gérer. Autrement dit, beaucoup de puissance de calcul se destine au maintien en état de marche et d’affiche des pixels supplémentaires du Note 7, ce qui a un impact sur ses performances générales.

Ce test, quoique édifiant, ne signifie donc en rien que l’iPhone 6S Plus est meilleur que le Note 7, il met tout simplement en lumière la cohésion parfaite entre le matériel et le logiciel chez Apple, et la force brute dopée aux stéroïdes chez Samsung.

Ne ratez plus les news tech importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici