PARTAGER

Le CES 2017 ce n’était pas qu’une affaire de Samsung, Asus ou HP et Lenovo. Entre gros poissons, quelques firmes de plus petite taille se sont illustrées avec des produits novateurs mais passés inaperçus.

Le Consumer Electronic Show de Las Vegas, édition 2017 à tiré sa révérence il y a quelques jours déjà. Entre grosses marques et petites PME, pas mal de nouveaux appareils ont été dévoilés et quelques uns ont particulièrement attiré notre attention. Cependant, en adeptes de tech que nous sommes nous avons voulu partager avec vous un classement des produits révolutionnaires dévoilés durant la messe de l’électronique mondiale, mais passés inaperçus.

En effet durant ce CES 2017, les constructeurs ont été nombreux à tenter leur chance en venant présenter leurs dernières trouvailles. Dans tout ce fouillis, 6 produits innovants ont gagné notre estime.

#1 – OSVehicle, la voiture électrique à la portée de tous

OSVehicle Renault Pom

La voiture électrique n’est plus de nos jours un phénomène de foire. En effet, une réelle industrie s’est créée autour de ce qui n’était il y a deux ans encore qu’un marché de niche voué à disparaître selon certains analyses. Cependant, si ces véhicules non polluants sont assez révolutionnaires et modernes, il n’en demeure pas moins qu’ils sont toujours aussi onéreux.

OSVehicle est un projet co-développé par la startup éponyme et le constructeur français Renault, visant à mettre à disposition du public des plans et instructions en Open Source, sur une plateforme en ligne afin d’apprendre à qui le voudrait, comment concevoir une voiture électrique dans son garage. Ainsi, châssis, système de freinage et de suspension, piles au lithium, moteur électrique, comment concevoir vous-même et gratuitement tous ces éléments est expliqué sur OSVehicle.

Projet datant déjà de quelques années, OSVehicle s’est pointé au CES cette année avec un nouveau prototype basé sur la Renault Twizy EV. Vous pourrez en apprendre plus au sujet de la plateforme en vous rendant sur sa page officielle.

Concernant les spécifications du véhicule, le constructeur annonce des dimensions relativement contenues, soit 2.32 x 1.19 x 1.46 m, pour un poids total de 450 kilogrammes. Il est à noter que deux variantes du véhicules ont été présentées à Las Vegas, dont un à motorisation électrique et équipé de batteries de 4 Whr dont la vitesse maximale est de 45 km/h, tandis que le second dispose de batteries de 13 Whr, et est capable de rouler jusqu’à 80 km/h. Les autonomies variant de 80 à 100 km.

#2 – Ecoisme 2.0, contrôlez votre consommation domestique

Méconnue dans nos contrées mais pourtant très utile chez nous où l’électricité coûte un certain prix, Ecoisme est la solution à vos soucis de dépassement forfaitaire chez EDF. En effet, ce petit boîtier à peine plus volumineux qu’une box internet est en fait un système sophistiqué de surveillance de tous les sites de consommation énergétique dans votre domicile.

Sont ainsi mis sous surveillance chargeurs de téléphone, chauffage, télévision, mais aussi tous vos équipements alimentés par le réseau de l’opérateur historique. Le but de cette surveillance est d’étudier le comportement de vos appareils. Et vous proposer des solutions quant à une meilleure gestion de votre consommation énergétique.

L’objectif ultime étant de vous aider à réaliser des économies sur la facture finale. Puisque la tendance est aux appareils connectés, le petit Ecoisme 2.0 est accordé d’une application multiplateforme qui vous communiquera directement sur votre smartphone ou tablette les différentes informations collectées.

#3 – JBL lance de nouvelles déclinaisons des haut-parleurs Bluetooth

A contrario de ses concurrents se ruant chaque année vers des mises à jour extravagantes de leurs produits phares, JBL a choisi de jouer la carte du maintien, en en proposant qu’une version légèrement revisitée de son best-seller, le Pulse 2.

Appelée Pulse 3, ce nouveau joujou est donc la première enceinte nomade lumineuse du marché. Créant aisément une ambiance de choix durant vos soirées à deux ou à plusieurs, elle fut depuis son lancement, toujours copiée sans jamais vraiment être égalée. Dans cette déclinaison de troisième génération, le constructeur audio intègre toujours ses deux radiateurs passifs, mais la grosse nouveauté est liée à l’adjonction d’un transducteur aux deux déjà présents sur les modèles précédents.

Ceci est un apport non négligeable qui confère à l’enceinte sans fil la capacité de produire et diffuser du son omnidirectionnel. Les démonstrations du fabricant laissent également suggérer de meilleures performances visuelles.

#4 – Olly, le vrai Jarvis mais sans la voix

Olly, robot et assistant virtuel

L’obsession humaine pour des entités dématérialisées devenant au fil des jours nos amis ne cesse de pousser des géants de l’industrie à proposer des assistants virtuels personnels. Dernière tentative plus ou moins réussie en date, le Jarvis de Mark Zuckerberg, patron de Facebook.

En effet, Zuckerberg a présenté en décembre dernier le prototype d’un nouvel assistant développé durant ses heures perdues et proposant les mêmes services que le valet numérique d’Iron-Man, Jarvis. Exécutant ses tâches au sein de la maison du patron de Palo Alto, l’assistant virtuel s’est finalement révélé peu efficace puisque les résultats consignés par Zuckerberg au sein de trois vidéos ont été plus que mitigés en condition réelle, constat d’un journaliste venu voir de ses propres yeux la révolution.

Proposant une autre approche de la chose, Olly est un appareil embarquant uniquement un assistant virtuel capable, grâce au machine learning, de s’adapter à la personnalité de son propriétaire. En effet, Olly se distingue de ses concurrents (Siri, Cortana, Alexa ou Google Assistant) en ce qu’il est en mesure d’adapter son fonctionnement selon les desideratas de son utilisateur, sans que ce dernier n’ait nul besoin d’effectuer quelque paramètre que ce soit. C’est un assistant numérique proactif.

Concrètement, Olly pourrait tout à fait prédire selon votre humeur, si oui ou non vous souhaitez écouter de la musique en rentrant du travail, et si tel est le cas, il saura à coup sûr quel artiste faire jouer pour vous mettre d’encore meilleure humeur.

Encore au stade de prototype, la démonstration sur place fut bluffante, c’est un projet à suivre de très près.

#5 – Motiv Ring, un traqueur d’activités ultra-discret

Il est devenu commun aujourd’hui de maintenir la forme ou d’en savoir un peu plus sur ses performances physiques au quotidien grâce aux montres et bracelets connectés. Seuls gros bémols avec ces appareils, ils sont volumineux, pas du tout faciles à transporter et de surcroît, onéreux.

Motiv Ring prend le taureau par les cornes en proposant un outil doté de fonctionnalités analogues à ces montres et bracelets 2.0, mais disposant d’un encombrement minimum. Il s’agit d’une bague design ultra-discrète.

Ainsi pour 200 dollars, Motiv Ring vous permet en toute discrétion de suivre au quotidien votre activité, notamment votre rythme cardiaque, votre saturation en oxygène ou le nombre de pas et la qualité de votre sommeil. De plus, la bague connectée dispose de deux à trois jours d’autonomie.

#6 – LEGO vous apprend à programmer en jouant

De nos jours n’est analphabète que celui qui ne sait pas utiliser un ordinateur, ou presque. Entre les amateurs de nouvelles technologies et les informaticiens du dimanche, LEGO et ses emblématique briques ont trouvé un moyen de vous faire apprendre à programmer tout en jouant.

Surnommées LEGO Boost, les nouvelles briques de plastique du danois livrées dans un kit de 160 € visent tous les âges, adultes comme enfants. Il suffit de vouloir apprendre à coder pour vous lancer.

Avec les 843 briques, l’objectif est de monter des objets de façon normale comme vous le feriez avec n’importe quel kit LEGO. Ensuite les capteurs de position et de couleur font le reste du travail, puisqu’ils créeront une ébauche codifiée en langage C. Il suffira de connecter votre création à un smartphone ou une tablette Android ou iOS pour avoir accès à votre code.