PARTAGER

La guerre entre les fans d’Apple et de Samsung n’a pas fini de faire rage, et au jeu de qui a la plus grosse, la firme à la Pomme s’en est toujours sortie avec une courte avance. Très attendus cette année, les iPhone 8 et 8 Plus sont désormais officiels, et l’occasion est donnée à certains de les comparer au gré de tests filmés, aux flagships de Samsung.

Au test de torture et de chute, il semblerait que le Galaxy Note 8 soit plus résistant que l’iPhone 8 Plus. Qu’en est-il au test de rapidité ?

Samsung fait des efforts remarqués

Pour le commun des utilisateurs, l’iPhone d’Apple est le plus fluide et rapide des smartphones, au quotidien. Cette réalité est en partie due au fait que l’OS intégré, iOS, soit en parfaite cohésion avec le matériel choisi par la firme, et parfois fabriqué par ses équipes.

Cette cohésion se matérialise par la symbiose entre le matériel et le logiciel, ce qui abouti à un terminal fluide en tous temps. Au point où parfois, un iPhone datant d’une année peut être plus rapide qu’un smartphone concurrent sous Android nouvellement lancé à la commercialisation. Toutefois avec le temps et l’évolution, Samsung et ses acolytes se sont améliorés, et qu’en est-il réellement des smartphones de cette année face à l’iPhone 8 ?

Protocole de test

Le protocole présuppose que la même quantité d’applications soit installée dans les deux smartphones en test, que sont le Note 8 et l’iPhone 8 Plus. De plus, ces applications sont identiques.

Le premier test consiste simplement à lancer les mêmes applications sur les deux smartphones. La seconde partie consistant à réduire les applications puis les rouvrir simultanément sur les deux smartphones, afin de savoir lequel en conserve le plus en mémoire.

Comme la vidéo ci-dessus le laisse assez bien constater, dans le premier test, l’iPhone 8 Plus l’emporte d’une courte tête, en réalisant un temps global de lancement de 1m27 contre 1m30 pour le Galaxy Note 8. La seconde partie du test penche plus du côté de Samsung, puisque son Note 8 garde en mémoire plus d’applications que l’iPhone, et réalise de ce fait un temps de 2m01 contre 2m07 pour l’iPhone.

Ces chiffres quoique anecdotiques, confirment le travail d’optimisation réalisé par Samsung sur son Note 8, qui est donc plus rapide que l’iPhone 8 Plus.

C’est par ailleurs la première fois qu’un Galaxy ou tout simplement un smartphone sous Android, bat l’iPhone au test de rapidité, même si, avouons-le, cela ne fait pas état des réelles performances au quotidien de l’un ou l’autre des smartphones.