PARTAGER

Ce 17 octobre, Qualcomm a présenté à Hong Kong la version miniaturisée de son modem 5G. Un an auparavant, ce dernier, trop volumineux pour les Smartphones avaient déjà été mis en lumière par le constructeur. Cette année, la version compatible avec la taille des Smartphone, le Snapdragon X50 NR, fait sa première apparition.

Qualcomm rafle la première position sur l’innovation 5G

Qualcomm a d’ores et déjà réalisé les tests de son modem 5G. Ceux-ci révèlent une vitesse capable d’atteindre le minimum attendu de 1 Gb/seconde. Seulement, le constructeur n’a pas dans l’idée d’en rester là, puisqu’il vise à dépasser la capacité de 5Gb/seconde dès l’année prochaine.

Tandis que ses principaux concurrents en sont toujours aux phases de test de leurs matériels, Qualcomm souhaite parvenir à produire en série son modem 5G au plus tôt.

L’Internet des Objets est également en ligne de mire. Le constructeur souhaite diminuer encore de moitié la taille de son modèle afin de lui permettre d’intégrer tous nos objets connectés.

La diffusion de contenus sur mobiles est devenue un enjeu crucial du marché

Les consommateurs, de plus en plus mobiles, attendent énormément des capacités de leurs appareils. La possibilité d’utiliser la 5G dans les objets connectés devrait émerger d’ici les années à venir. Les acteurs du marché privilégient cependant encore la consommation des flux vidéos sur Smartphones, bien que les innovations en matière d’application 5G pour les objets connectés tendent à émerger dans les temps à venir.

Par ailleurs, le constructeur aura bientôt la possibilité de réaliser des tests à grande échelle. Cela, dès les Jeux Olympiques d’hiver de 2018 en Corée du Sud, selon le média Les Échos. Selon CSS Insight, ce seraient environ 300 millions d’appareils équipés des modems 5G qui devraient être écoulés d’ici 2021. Ce chiffre représente une énorme opportunité et Qualcomm vise à la saisir, dès aujourd’hui.