PARTAGER

Ubisoft, géant de l’édition de jeux vidéo, a inauguré ce jeudi un tout nouveau studio, implanté en France, à Bordeaux.

Renforcer les équipes d’Ubisoft dans l’Hexagone

Le célèbre créateur de jeux vidéo est déjà présent en France à Paris, Annecy et Montpellier, ainsi qu’au Canada. Le choix d’Ubisoft, pour l’implantation de son nouveau bureau, s’est orienté sur Bordeaux. La proximité de la ville avec l’école spécialisée en jeux vidéo, l’Enjemin et autres écoles d’ingénieurs, n’y est pas pour rien. Il en est de même pour l’attractivité de la ville quant au recrutement de talents venus du monde entier.

Le studio, situé dans le quartier du Bassin à flots, devrait compter, d’ici mars 2018 environ 70 collaborateurs. À termes, l’objectif est d’atteindre 200 effectifs. Ubisoft souhaite, durant les dix prochaines années, embaucher entre 500 et 1000 personnes en France. Les ambitions pour ce projet sont donc grandes.

Les médias en parlent en vidéo :

Les objectifs de ce choix stratégique d’Ubisoft

Le secteur du jeu vidéo est fort et s’accroît, et Ubisoft souhaite ainsi faire de ce nouveau studio un symbole fort de l’industrie. Les objectifs sont d’ores et déjà clairement définis pour la structure : créer des jeux “AAA”. Ce qui signifie, dans le secteur, qu’ils espèrent en faire le lieu de création des blockbusters de demain. Avec un catalogue déjà bien fourni en gros titres, comme Just Dance, Assassin’s Creed ou encore Far Cry, les capacités des développeurs d’Ubisoft ne sont plus à prouver.

Par ailleurs, le fait d’investir en France n’est pas un choix anodin. L’éditeur souhaite envoyer un message positif à ses actionnaires notamment, ainsi qu’aux pouvoirs publics. À la mi-novembre prochaine, Vivendi, principal actionnaire d’Ubisoft, dépassera les 30 % de droits de vote. La loi Florange va donc lui permettre de décider s’il vend une partie de cette participation ou s’il souhaite lancer une OPA sur l’éditeur. Cette décision stratégique sera ainsi lourde de sens pour le géant du jeu vidéo.