PARTAGER

Selon les bruits de couloirs, le géant Américain, après avoir conquis la distribution de livres, consoles, jeux vidéo, épicerie et beaucoup d’autres domaines encore, souhaiterait se lancer dans la livraison de médicaments sur ordonnance.

Une rumeur qui annoncerait une nouvelle diversification d’Amazon

Cette nouvelle, cependant toujours à l’état de rumeur, précise qu’Amazon pourrait se lancer prochainement dans la distribution de médicaments. Il serait par ailleurs bien question des médicaments prescrits sur ordonnance. À l’heure actuelle, seules les pharmacies sont habilitées à les délivrer. Amazon serait néanmoins en train de poser les bases d’une future exploitation du secteur. L’obtention des diverses autorisations en serait la première étape.

Le géant de la distribution aurait, aux États-Unis, déjà obtenu les licences nécessaires à la distribution de médicaments dans plusieurs États. Ainsi, sont concernés l’Arizona, le Dakota du Nord, le Nevada, l’Oregon, le Tennessee, le New Jersey, le Michigan, le Connecticut, l’Idaho, le New Hampshire, la Louisiane et l’Alabama. D’autres États, tels que le Maine, sont toujours en réflexion sur la question.

 

médicaments
Crédit photo : wikimedia.commons

La livraison de médicaments vue par Amazon

La possible invasion d’Amazon sur le marché du médicament pourrait bouleverser les Bourses de diverses grandes chaînes américaines de pharmacies. Amazon n’a néanmoins toujours pas confirmé ce lancement dans ce domaine d’activité. Et donc pas non plus précisé les raisons de ces demandes de licences d’autorisation.

Amazon pourrait donc se placer en sérieux concurrent aux pharmacies en facilitant de la sorte l’accès aux médicaments. Le principe d’obtenir n’importe quels médicaments, même ceux uniquement prescrits sur ordonnance, et ce sans sortir de chez soi, devrait être un argument de taille pour le géant de la distribution. Beaucoup de clients pourraient ainsi se laisser séduire par le concept, si tant est qu’Amazon décide d’officialiser le projet. Par ailleurs, on peut aussi attendre du géant qu’il exporte ce projet en France et ailleurs. Néanmoins, les licences et autorisations de chaque pays étant souvent différentes, devraient constituer un défi de taille à relever pour Amazon.