PARTAGER

Le directeur général de Nintendo France joue l’intermédiaire et annonce les chiffres de la Switch. L’action en Bourse de Nintendo et ses prévisions de ventes explosent.

Les chiffres des ventes de la Switch dans le monde

Nintendo a donc fait un premier point sur les ventes ainsi que sur les objectifs prévisionnels de la petite dernière de la firme. Le taux de pénétration le plus haut revient aux Etats-Unis. Ce sont environ 3,11 millions d’exemplaires qui se sont écoulés pour un chiffre d’affaires total de 909 millions d’euros. Suivent ensuite le Japon avec 470 millions et l’Europe et ses 455 millions d’euros de chiffre. À l’image du reste du monde, la France a aussi montré un fort intérêt pour la Switch, avec déjà 400 000 exemplaires vendus.

Des prévisions revues à la hausse par Nintendo

Les objectifs de ventes de Nintendo sont donc de nouveau revus à la hausse. En tout cas, c’est ce qu’affirme l’intermédiaire et directeur de Nintendo France, Philipe Lavoué. Pour l’année fiscale 2017 (qui se termine donc en mars 2018), Nintendo s’attend maintenant à atteindre 14 millions d’exemplaires vendus. Jusqu’alors, il était question de 10 millions de consoles vendues en un an. En ce qui concerne les jeux, c’est The Legend of Zelda : Breath of the Wild avec 4,7 millions de ventes qui conserve sa première place sur le podium. Il est suivi par Mario Kart 8 Deluxe (4,42 millions) et Splatoon 2 (3,61 millions d’exemplaires vendus).

switch
Luigi Fan – Flickr

Les actions de Nintendo au plus haut depuis 5 ans

Les investisseurs sont donc rassurés par les excellents résultats de la Nintendo Switch, d’autant plus à l’approche des fêtes de fin d’année. Les ventes devraient encore se poursuivre avec succès. Depuis son lancement en mars dernier, Nintendo a vu son action grimpé de pas moins de 60 %, passant ainsi de 23 000 à 42 000 JPY. Un bon considérable donc. Son bénéfice opérationnel suit la tendance, puisqu’il a augmenté de 39,9 milliards de yens. Cela permet à la firme japonaise de souffler et de récupérer de son année précédente, durant laquelle elle avait perdu environ 6 milliards de yens.

Source :

Challenges, CNET