PARTAGER

Les nouvelles puces Ryzen d’AMD ont réussi à créer une réelle concurrence à la domination d’Intel qui possède près de 90 % de marché mondial des puces. AMD a promis de ramener l’innovation sur chaque segment du marché des PC en 2017. Aujourd’hui, le déploiement a été réussi sur les PC grand public et le nouvel objectif est de doubler les parts de marchés d’ici 2019.

AMD Ryzen : la nouvelle génération de puce

Ce n’est pas un secret qu’AMD était loin derrière Intel tant dans la conception de processeurs haut de gamme que dans la fabrication. AMD vient de faire un bon en avant et remonte clairement la pente avec ses puces Ryzen Mobile pour PC de bureau, PC d’entreprises et PC portables. C’est sans doute le segment le plus important de la catégorie des ordinateurs où les Cores i3, i5 et i7 d’Intel ont longtemps dominé le marché.

Crédits photo DRUVAAN Softech

L’objectif est peut-être ambitieux, mais réalisable. « Nous souhaitons doubler notre part de marché d’ici 2019 » a affirmé Eric Jeanmougin, le Directeur General d’AMD en France à une conférence de presse qui réunissait les plus grands constructeurs des PC : HP Inc, Lenovo et Dell.

Des performances nettement améliorées

AMD affirme que ses puces offrent une puissance de traitement jusqu’à 50 % supérieure et des graphismes 40 % plus rapides que ses 9000 séries d’APU précédentes. L’entreprise a même adopté un système de dénomination de type BMW 3/5/7, qui vous invite à comparer un Ryzen 3 avec un Core i3, et ainsi de suite.

Le Threadripper de Ryzen arrive en tête des gammes de la marque et il existe des versions avec 8, 12 et 16 cœur et threads qui seront en concurrence avec le nouveau Core i9 d’Intel. Si AMD continue sur cette lancée, vu les résultats positifs du dernier trimestre, en 2019 on pourrait assister à une vraie concurrence dans l’industrie concernant les processeurs portables.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz