PARTAGER

HTC est cette marque là qui a fait les beaux jours d’Android. En effet porteur il y a quelques années avec Google des premiers jours de l’OS mobile le plus utilisé au monde aujourd’hui, HTC est peu à peu tombé dans l’oubli, faute de smartphone pouvant réellement rivaliser avec la concurrence. Dans une nouvelle dynamique depuis son rachat acté par Google, la marque taïwanaise a dévoilé il y a peu un nouveau milieu de gamme, le HTC U11+, qui donne des idées…

HTC U11+, design borderless, mais en retard comme toujours

Se rapprochant sans nul doute du smartphone dont il s’inspire, le U11, le U11+ est un appareil se positionnant sur le milieu ou haut-de-gamme, selon le spécialiste, et qui propose enfin sur un HTC un écran borderlesss, entendez sans bordures.

Crédits Photo : Mobilenet

Le form-factor est tout simplement uniforme et en phase avec ce qui se fait chez la concurrence, sans conteste. Soit un terminal plus long que large et disposant de coins arrondis, très gracieux. La façade proposant l’écran, les tranches la connectique et les boutons, le dos le capteur d’empreintes digitales et le capteur photo.

Crédits Photo : The Verge

L’essentiel de l’artillerie se trouvant sous le capot. Outre ce point fort, le smartphone parait plus fin que le U11. le U11+ et plus “premium”. En somme, le U11+ est juste une mise à jour inédite du U11 dévoilé il y a quelques mois.

Sous le capot, quoi de nouveau ?

Préposés aux tâches de base, on a droit à un processeur naturellement de type SoC, plus exactement l’actuel plus puissant processeur mobile du marché, le Snapdragon 835. Auquel le fabricant a adjoint 6 Go de mémoire vive et 128 Go de stockage, bien-sûr extensibles.

Comme déjà évoqué plus haut, le HTC U11+ dispose d’un écran sans bords de type Super LCD et proposant sur une dalle de 6 pouces un ratio de 18:9 et une définition de 2560 x 1440 pixels, et protégé par une vitre Gorilla Glass 5.

Crédits Photo : Pocket Lint

La batterie est également mise à niveau, passant de 3000 mAh sur le U11 à 3930 mAh sur le U11+. Batterie également compatible avec la recharge rapide QuickCharge 3.0.

Sur le plan photo HTC nous a concocté une sauce à base de deux capteurs, dont un dorsal de 12 millions de pixels, doté d’un diaphragme ouvrant à f/1,7.

Crédits Photo : HTC

L’ensemble tourne sous Android 8.0 Oreo, assorti de la surcouche logicielle HTC Sense.

Et question prix alors ?

Comptez 799 euros pour ce smartphone, en noir céramique ou bleu saphir. Le début de la commercialisation étant prévue pour le 20 novembre.

Source :

HTC

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz