PARTAGER

La moto de course robotisée de Yahama a énormément progressé depuis sa première présentation, il y a de cela deux ans maintenant. Mais le chemin est encore long avant qu’elle ne parvienne à rivaliser avec les meilleurs pilotes humains.

Motobot : la moto autonome de Yamaha

La moto a été présentée pour la première fois en 2015 par le constructeur Yamaha au Tokyo Motor Show. Depuis, les équipes ont travaillé dur pour dévoiler au salon 2017 une version améliorée de leur moto autonome qui atteint maintenant le double de ses capacités initialement prévues.

Cette motobot, une R1 de série de 1 000 cm³ est donc entièrement robotisée et automatisée. Elle est équipée d’une multitude de capteurs. Récemment, elle s’est distinguée en dépassant la barre des 200 km/h en ligne droite sur un tracé de 3,20 kilomètres de long. Un exploit donc pour le constructeur japonais, qui ne compte cependant pas à en rester là.

La vidéo de la préparation et la course Motobot versus Valentino Rossi :

Des progrès rapides, mais pas encore suffisants

Les équipes de Yahama qui travaillent sur le projet ont souhaité mettre sa moto en compétition avec l’un des meilleurs. Le circuit choisi pour l’occasion est le Thunderhill West, qui se trouve en Californie. Le concurrent de la Motobot n’est autre que le pilote italien Valentino Rossi.

La Motobot a bouclé son tour en 117,50 secondes ce qui est déjà pas mal pour un véhicule autonome. Néanmoins, cela restera insuffisant, du moins pour cette fois, car le pilote italien a fait mieux. Son tour a été bouclé en un peu plus de 85 secondes.

Certaines intelligences artificielles sont déjà parvenues à terrasser les meilleurs humains dans leur discipline, comme aux Échecs et au jeu de Go. Même si cela n’aura pas suffi cette fois, Yahama compte encore travailler son modèle pour espérer battre un jour les Hommes sur ce terrain.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz