PARTAGER

Qualcomm constitue l’un des acteurs les plus importants du marché du Smartphone. Broadcom lorgne sur l’entreprise et la qualité de ses produits, et envisage même de la racheter.

Un rachat par Broadcom à plus de 100 milliards de dollars

L’équipementier est à l’origine du processeur mobile Snapdragon notamment, ainsi que des modems permettant la connexion de nos appareils en 2G/3G/4G et prochainement, en 5G. Broadcomm est un groupe spécialisé dans la création de puces Wi-Fi. Il constitue donc un autre acteur important du marché du mobile. Une fusion entre ces deux géants pourrait signifier de grands projets. Mais elle soulève des questions notamment sur une éventuelle hausse des prix.

La qualité se paie, et la société Broadcom est prête à dépenser plus de 100 milliards de dollars pour acquérir l’entreprise Qualcomm. Une somme extrêmement élevée, mais qui constitue le minimum pour un géant tel que l’équipement américain, dont la capitalisation boursière s’élève aujourd’hui à 91 milliards de dollars.

broadcom
Crédit photo : distributique.com

L’équipementier Qualcomm sur toutes les lèvres

Cette information n’a été confirmée ni par Broadcom, ni par Qualcomm. Néanmoins, elle a fait bondir les actions en Bourse de ce dernier de 14 %. De même, cette rumeur se répand au moment même où Qualcomm tente de finaliser un rachat de NXP pour une valeur approximative de 47 milliards de dollars. L’opération pourrait générer une hausse des prix ainsi que ralentir l’innovation du secteur et limiter le choix, selon la Commission européenne. De ce fait, elle fait l’objet d’une enquête depuis juin dernier.

Par ailleurs, Qualcomm se trouve en position délicate avec Apple depuis un combat judiciaire dure entre eux depuis maintenant plusieurs mois. À coups d’accusations mutuelles et de plaintes, cette querelle ne semble pas trouver d’issue favorable à leur union. Un rachat de Broadcom saurait-il mettre fin à cette guerre entre les deux entreprises ? Ou signerait-il leur séparation définitive ?

Source :

KultureGeek