PARTAGER

En Chine, le marché du smartphone se referme et devient de moins en moins diversifié. Les récents chiffres révélés par Kantar WorldPanel montrent que seulement cinq fabricants détiennent près de 91 % des parts de marché.

Une grosse augmentation par rapport à 2016

En 2016, ces fabricants n’occupaient « que » 79 % du marché chinois. Les principaux constructeurs dont il est question sont Huawei, Apple, Vivo, Oppo et Xiaomi. Ils détiennent tous des parts comprises entre 15 et 25 %. Apple, leader dans beaucoup de pays, n’est ici qu’à 17,4 %. Mais ils sont très proches les uns des autres, si bien que le classement est régulièrement en mouvement.

Certains fabricants locaux ne parviennent d’ailleurs pas à tirer leurs épingles du jeu, comme c’est le cas notamment pour Lenovo, ZTE ou encore Meizu. La surconcentration des ventes ne leur permet pas d’excéder les 5 % de parts de marché. Il s’agit pourtant bien de leur marché national.

chine
Crédit photo : HhawkHD – Pixabay

Samsung a la vie dure en Chine

Pour le sud-coréen numéro un mondial, la pilule est amère. La firme semble bien devoir se contenter de seulement 2,2 % des parts de marché dans le pays. Et ce chiffre est en baisse constante par rapport à l’année dernière. Le rythme avec lequel les ventes diminuent permet d’affirmer que le constructeur est en train de littéralement disparaître du marché chinois. Il y a seulement trois ans, ce constat était encore impensable.

Néanmoins, ces chiffres semblent stables et ne devraient pas être amenés à bouger dans les mois à venir. De plus, les clients fidélisés ont de moins en moins l’intention de changer de marque. Le marché chinois du smartphone est en train de s’uniformiser autour de ces cinq constructeurs et il ne reste que peu de place pour tous les autres. Samsung aura du mal à se maintenir dans la course et inverser la tendance semble relever de l’impossible.

chine
Crédit photo : Oppo
Source :

KultureGeek