PARTAGER

En tant qu’hommes, nous pensons savoir ce que nous désirons, mais pouvons-nous vraiment nous faire confiance ? Le neuromarketing nous prouve le contraire.

Trendhim, une entreprise d’accessoires pour hommes, a réalisé une expérience neuromarketing où plusieurs hommes de différentes nationalités ont consacré temporairement leur cerveau à la science en appliquant sur leur tête un scanner EGG (ou électroencéphalogramÒme). L’objectif était d’obtenir un aperçu des contradictions entre ce que les hommes disent et ce qu’ils font. 50% des participants ont dit une chose et le scanner EGG a indiqué le contraire.

Les participants étaient neuf hommes a qui ont été posés la même question tout en surveillant leur activité cérébrale. La question était de savoir si les hommes préfèreraient recevoir un cadeau dur ou un cadeau mou. Ils ont tous globalement répondu de la même façon, mais leur activité cérébrale a clairement indiqué l’inverse.

Le subconscient humain reste pour le monde scientifique encore très complexe a analysé et a contrôlé. Les hommes, mais plus généralement les humains, ne sont pas toujours des êtres logiques et nombreuses de nos décisions sont basées sur nos intuitions. Dans la plupart des cas, nous faisons confiance à notre instinct et cela nous conduit parfois à faire de mauvais choix. Dans l’étude réalisé par Trendhim, la décision de choisir le paquet X ou Y est loin d’être une question de vie ou de mort et cela n’influencera en aucun cas la vie future des participants. Cependant, cela peut nous aider à comprendre que même pour les décisions les plus simples il nous est difficile de savoir ce que nous désirons véritablement.

66% des participants de l’étude ont déclaré qu’ils préféraient recevoir un cadeau dur, les 34% autres un cadeau mou. Pourtant, le scanner EGG indique en réalité que 88% des participants préféreraient recevoir un cadeau mou, ce qui signifie que 50% d’entre eux ont dit une chose et le scanner a indiqué le contraire.

Notre instinct nous dit quelque chose mais notre cerveau démontre le contraire et pour raison qui nous reste encore mystérieuse, notre instinct l’emporte toujours.

Si vous désirez voir la vidéo de cette expérience et en savoir plus concernant le neuromarketing, cliquez ici.