PARTAGER

Le système d’exploitation représenté par le petit manchot Tux vient tout juste de terminer son installation sur des supercalculateurs. Il est ainsi devenu l’unique système d’exploitation utilisé par les cinq cents machines les plus puissantes au monde.

Une conquête longue de près de 20 ans pour Linux

Même si, pour le moment, Linux n’a pas encore réellement investi les ordinateurs des particuliers, des entreprises ou des collectivités publiques, il y a un domaine où il règne en maître. Linux est en effet parvenu à conquérir l’univers des supercalculateurs en l’espace de dix-neuf années.

linux
Crédit photo : Supercalculateur – imgix – Unsplash

À la fin du mois de novembre dernier, les cinq cents machines les plus puissantes étaient toutes équipées de Linux. En 1998, la première machine disposant du système d’exploitation du manchot entrait dans le top 500 mondial. Cette année, les deux dernières machines qui n’en étaient pas pourvues ont été détrônées et sont sorties du classement, ne laissant plus que des supercalculateurs sous Linux derrière elles.

Deux raisons à son succès dans ce domaine

Linux propose entre autres une souplesse et un prix écrasant la concurrence. Ainsi, ces deux raisons lui ont permis de réussir à conquérir l’univers des supercalculateurs. Le principal avantage pour les utilisateurs se situe dans la spécialisation extrême des machines. Elles sont en effet toutes dédiées à des tâches spécifiques par un prototype unique. Linux propose une liberté inégalée qui permet aux concepteurs des supercalculateurs d’adapter les codes open source aux objectifs.

linux
Crédit photo : Logo Tux de Linux – wikipedia

D’un autre point de vue, Linux propose un large avantage financier à ses utilisateurs. Le tarif de la licence de la version personnalisée est unique, et ce quelle que soit la taille du projet. La communauté du système d’exploitation est un véritable atout au niveau de l’obtention de ressources à des prix défiant la concurrence. De ce fait, il n’y a plus rien d’étonnant à ce que tout le monde souhaite faire de Tux son principal allié en informatique.

Source :

Clubic