PARTAGER

L’assistant personnel M de Facebook ne vous évoque sûrement pas grand-chose, et c’est normal. Il avait été lancé en 2015 aux États-Unis, et devait débarquer en France dans le courant 2018. Mais le projet est bel et bien tombé à l’eau.

Le projet M abandonné par Facebook

Facebook avait lancé M, un assistant personnel ancré à Messenger, principalement pour « apprendre ce que les gens attendaient d’un assistant » selon la déclaration faite à The Verge. Et selon les dires du réseau social, les informations utiles sont désormais utilisées pour alimenter divers autres projets portant sur l’intelligence artificielle.

assistant
Logo Facebook — Crédit photo : wikimedia. commons

Cette déclaration précise également que les équipes de Facebook sont satisfaites « de la performance des suggestions de M dans Messenger, alimentées par nos enseignements tirés de cette expérience ». Pourtant, le projet ne sera pas lancé en France. Il nous sera donc impossible de juger de l’efficacité de M en tant qu’assistant personnel.

Un assistant personnel avec lequel on interagit par écrit

M se différenciait des autres assistants personnels notamment dans sa façon d’interagir avec les utilisateurs. Il était d’ailleurs uniquement accessible depuis Messenger, l’application de discussion instantanée de Facebook. Enfin, pour toute requête, il fallait le solliciter par écrit contrairement au Google Assistant et Siri. Pour ces derniers, les requêtes se font à la voix. Il se pourrait bien que cette commande manuelle soit la raison de cet échec.

assistant
Assistant personnel M — Crédit photo : Facebook

M avait alors été proposé à quelques personnes seulement. Facebook avait donc bien du mal à lui trouver une véritable place et de ce faite, un réel intérêt. Le projet a ainsi été abandonné et M n’aura jamais été disponible en France. Néanmoins, Facebook a conservé un élément provenant de cette expérience : les suggestions. Si lors d’une conversation, un rendez-vous est évoqué, Messenger le comprend et propose à l’utilisateur de planifier un rappel automatique.

Source :

Kulturegeek