PARTAGER

La semaine dernière, GoPro annonçait la suppression de deux cents à trois cents emplois. Cette fois-ci, la marque déclare mettre fin à sa division drone, dès lors que les modèles Karma auront tous été vendus.

GoPro laisse tomber le marché du drone

L’histoire de la division drone de GoPro touche à sa fin, et ce malgré une seconde position sur le marché. L’entreprise a en effet décidé de mettre fin au développement et à la vente de ses modèles durant l’année 2018. Plusieurs facteurs ont influé sur cette décision, dont les « législations hostiles en Europe et aux États-Unis ». Ces dernières vont prochainement réduire le marché, selon GoPro.

gopro
Logo GoPro — Crédit photo : wikimedia. commons

En effet, la réglementation en vigueur concernant les drones va prendre de l’ampleur en France notamment, et se complétera de restrictions ainsi que d’obligation plus stricte. Ainsi, les drones Karma déjà sortis d’usine seront toujours en vente, jusqu’à ce que le dernier soit écoulé. Pour ceux qui possèdent un drone de la marque, le support client sera toujours opérationnel.

Le but de GoPro : réduire les coûts

Le choix fait par GoPro n’a rien d’anodin. La société s’est fixé pour objectif en 2018 une réduction des coûts considérable. Et pour y parvenir, le nombre d’employés sera aussi réduit. Actuellement, ils sont 1 254 à travailler pour la marque. Bientôt, ils seront moins de 1 000. Le CEO Nicholas Woodman recevra également une rémunération en espèces symbolique d’un dollar pour cette année.

La présentation du drone Karma par GoPro :

Selon lui, les changements opérés durant l’année devraient permettre à GoPro de parvenir à retrouver « profit et croissance dans la seconde moitié de 2018 ». Pour ceux qui sont donc intéressés par les derniers modèles de drone de GoPro, ils sont toujours en vente chez les principaux revendeurs. Le service client étant toujours assuré, les clients peuvent se rassurer.

Acheter un drone Karma de GoPro sur Amazon

Source :

Clubic