PARTAGER

Dans le film Ready Player One, qui est adapté d’un roman à gros succès du même nom, on découvre un futur proche dans lequel tout aura changé. La vie sera devenue si monotone que les gens trouveront refuge dans la réalité virtuelle. Pour le réalisateur Steven Spielberg, ce scénario pourrait déjà être en marche dans notre société.

Un monde dominé par la réalité virtuelle

Le célèbre réalisateur Steven Spielberg, qui a déjà un bon nombre de films cultes à son actif (Indiana Jones, Les Dents de la mer, E.T., etc.), est à la tête du film Ready Player One. Il s’agit au départ d’un roman d’anticipation. Celui-ci nous dévoile un futur proche dans lequel tout le monde cherchera à échapper à un quotidien devenu triste, pathétique et morne. Pour cela, les individus se plongeront dans l’Oasis, un univers totalement virtuel où l’impossible n’existe pas.

Une bande-annonce du film Ready Player One :

Pour le réalisateur à succès, « l’économie va s’effondrer dans le futur », et il pense aussi que « ce sera une bonne période pour s’évader ; la réalité virtuelle deviendra une super drogue ». 

Un futur probable pour notre civilisation

C’est d’ailleurs sur cette prédiction qu’est basé le film. Dans ce long-métrage, les crises de différentes natures se succèdent et deviennent toujours plus violentes. Ainsi, des millions de personnes laissées pour compte après plusieurs crises économiques et écologiques majeures trouvent refuge dans un monde totalement virtuel.

réalité
Crédit photo : Domaine public —Pxhere

Ce « futur » décrit par Steven Spielberg paraît aujourd’hui bien probable. De plus, l’évolution rapide des technologies liées à la réalité virtuelle ainsi qu’à l’intelligence artificielle laisse facilement entrevoir un avenir incertain aussi bien au niveau économique qu’écologique. C’est ce que pensent aussi certaines figures du high-tech comme Elon Musk notamment. Bien sûr, il ne s’agit là que de l’un des futurs possibles parmi tant d’autres. Le film Ready Player One est prévu en salles pour le 30 mars prochain.

Source :

Kulturegeek