PARTAGER

Plus que 6 jours à tenir avant l’officialisation des Galaxy S9 et S9+. Les deux smartphones n’ont plus de secret pour personne ou presque, grâce à notre récapitulatif des différentes rumeurs lui étant rapportées. Seulement, à mesure que l’on se rapproche de leur lancement, des détails sont distillés au sujet des porte-étendard de Samsung. Ces derniers exploseraient les compteurs GeekBench grâce à un processeur Exynos 9810 plus performant.

Des scores ahurissants et impressionnants

Les Galaxy S9 et S9+ seront proposés chacun en deux versions. Une destinée aux marchés américain et asiatique tournant sous un processeur Snapdragon 845, et l’autre destinée au marché Européen, tournant sous Exynos 9810.

La concurrence entre les deux puces ne date pas d’aujourd’hui, et il semblerait que Samsung ait à nouveau trouvé la recette miracle pour faire mordre la poussière au processeur de Qualcomm cette année encore. Pour preuve, cette capture d’écran supposée être celle de GeekBench, un outil de benchmarking, sur lequel le processeur de Samsung, couplé à 4 ou 6 Go de mémoire de fonctionnement, inflige une sévère correction au Snapdragon.

Capture de l’interface de l’outil de benchmarking GeekBench, dévoilant les résultats supposés du Galaxy S9+ – Crédits photo : SamMobile

Comme on peut aisément le lire sur la capture ci-dessus, le Galaxy S9+ obtient respectivement en fonctionnement mono et multi-cœur 3 773 et 9 024 points.

Et que vaut le Snapdragon ?

Dans la foulée, la version américaine du terminal a elle aussi été testée sur GeekBench, où elle obtint des scores de 2400 et 8400 en usage mono et multi-cœur.

S’il est pour l’heure trop tôt pour tirer des conclusions en se basant uniquement sur ces résultats de benchmark, il est important de rappeler combien l’an dernier, le S8 avait éteint sa version américaine.

Galaxy S8, GeekBench – Crédits photo : GSMArena

Aucune conclusion ne peut pour l’instant être tirée, puisqu’aucune optimisation logicielle ne semble avoir été faite sur l’un ou l’autre des deux smartphones. Ce qui explique par ailleurs pourquoi ce score se situe encore légèrement en-dessous de celui de l’iPhone X sorti l’an dernier.

Le verdict sera donné le 26 février prochain, date à laquelle le géant sud-coréen est supposé présenter au monde entier sa cuvée haut de gamme 2018.

Source :

SamMobile