PARTAGER

Les astéroïdes passent rarement aussi près de la Terre et, pourtant, ils semblent fréquents en ce début d’année 2018. Le 2 mars dernier, la planète a de nouveau été frôlée.

Un astéroïde de la taille d’un bus

Vendredi dernier, un astéroïde est passé très près de la Terre à une vitesse d’environ 19 000 kilomètres par heure. Les astronomes de l’observatoire Tenagra, qui se trouve en Arizona, l’ont identifié et baptisé 2018 DV1 à la fin du mois de février. Le suivi de l’objet spatial faisait partie du projet Virtual Telescope Project.

astéroïde
Astéroïdes – Crédit photo : Wikimedia Commons

Le passage de l’astéroïde a été filmé et diffusé sur Internet. Gianluca Masi, un astrophysicien, était aux commandes de l’opération permettant au plus grand nombre d’apprécier le spectacle offert par l’astéroïde. Cela a été rendu possible par l’utilisation de l’un des télescopes les plus puissants du monde : Tengara III.

Un passage au plus près de la Terre

L’astéroïde en question mesure entre 5,6 et 12 mètres de largeur. Il est passé à une distance d’environ 105 000 kilomètres de notre planète. Cela constitue donc l’un des passages les plus proches de la Terre. À la fin du mois de février dernier, l’astéroïde 2018 DU était passé à une distance de 315 000 kilomètres.

La diffusion en ligne du passage de 2018 DV1 :

Les astronomes ont tenu à préciser que cette trajectoire ne représentait pas un danger pour la planète, même si elle pouvait changer. Les principales agences spatiales telles que la NASA se préparent depuis longtemps à la possibilité qu’un jour un astéroïde se dirige vers la Terre. Et l’agence ne se pense pas capable de dévier la trajectoire d’un astéroïde qui aurait pris la direction de notre planète. En revanche, elle pourrait minimiser ses conséquences en anticipant le point d’impact. Des vies pourraient ainsi être sauvées. Des infrastructures importantes pourraient être programmées à l’avance afin d’anticiper les premiers secours et besoins des éventuelles victimes.

Source :

Begeek