PARTAGER

La présentation des résultats annuels du groupe Free a été l’occasion d’annoncer la sortie d’une nouvelle Freebox courant 2018. L’annonce a été faite par Xavier Niel, qui a profité de la situation pour répondre à TF1 dans un conflit qui ne désenfle qu’à peine :

Que réserve la nouvelle Freebox ?

La nouvelle Freebox promise par Xaviel Niel sera la V7. Si tout va bien, sa sortie est prévue dès 2018. A priori, elle ne devrait intervenir que vers la fin de l’année. Cette annonce vient après deux bonnes années d’attente de la part des abonnés de Free. Le groupe est d’ailleurs resté très réservé quant à la présentation de produit. Pour l’instant, ses secrets sont bien gardés… On sait malgré tout qu’un tuner TNT sera toujours au rendez-vous.

Xavier Niel a cependant promis un « effet wahou » et des fonctionnalités de haute volée. Il prend acte de la perte de popularité des chaînes de télévision. Par conséquent, il souhaite apporter d’autres types de contenus multimédias à ses clients. Apparemment, la production de différents composants de la nouvelle Freebox est déjà en cours. Tout cela se fait en même temps que des investissements massifs en faveur de la fibre.

La situation de Free

L’entreprise géante de Xavier Niel a mis en 2017 l’accent sur l’innovation. Ses dépenses en matière d’investissements ont connu une hausse de 13,5 % par rapport à 2016. Cette augmentation les situe à près d’1,5 milliard d’euros au cours de l’année précédente. Du coup, le groupe Free peut s’enorgueillir de compter déjà plus de 500 000 abonnés à la fibre au 1er janvier 2018, tout en visant le million pour clôturer le présent millésime.

Le CA de Free l’an dernier a été légèrement inférieur à 5 milliards d’euros, avec une progression dépassant les 5 % par rapport à 2016 et des bénéfices nets d’un demi-milliard. L’ensemble brasse 6,5 millions de Français pour la box et plus de 13,5 côté téléphonie mobile. Mais les marchés boursiers s’attendaient à mieux : l’action de la société a perdu de sa valeur à la suite de ces publications.

En parallèle, Xaviel Niel a remis de l’huile sur le feu dans son conflit l’opposant à TF1. Le cœur du problème est toujours la monétisation des contenus diffusés. Free a semble-t-il prévu de passer par Internet et sans décodeur pour contourner la politique de TF1. L’accès au replay pourrait quant à lui être carrément coupé sur la box :