PARTAGER

Huawei a plus que jamais le vent en poupe en ce moment. Et la firme de l’Empire du Milieu en profite pour déverser un flot hors du commun de smartphones sur le marché international. Sa succursale low-cost, Honor vient d’officialiser les 7A et 7C. Deux terminaux entrée de gamme n’ayant rien à envier aux milieux de gamme. En effet, au programme on aurait droit pour un prix toujours aussi ridiculement bas à de la reconnaissance faciale, un écran bord à bord 18:9 et même un design premium sur les 7A et 7C de Honor.

Honor 7A et 7C, un design similaire

Les Honor 7A et 7C sont apparemment issus du même moule que le 7X. Ils partagent donc divers éléments de leur apparat. Notamment l’usage de matériaux imitant des matières nobles, à savoir l’aluminium et le verre. Ils sont donc tout aussi résistants que le terminal dévoilé l’an dernier.

Le Honor 7A, le plus abordable des entrée de gamme de Honor – Crédits photo : TechGuru

La marque a même réussi la prouesse de proposer au sein de deux terminaux très peu onéreux un design premium, rappelant à s’y méprendre le View 10. Certes nous ne sommes pas au même niveau de détails et finitions comparé au fleuron de Honor, mais les 7A et 7C sont une totale réussite sur le plan esthétique.

Les points essentiels que nous avons appréciés sont assez nombreux. Notamment l’absence de l’encoche qui tend à se démocratiser chez les concurrents. Mais également le format de l’écran, 18:9, permettant de réduire au maximum les bordures en façade.

Le 7C, le plus puissant entrée de gamme de Honor cette année – Crédits photo : TechGuru

Autre point assez intéressant, la protubérance de l’appareil photo ne ressort plus en relief. Il sera donc possible de poser les smartphones dos sur la table sans avoir peur de frotter et égratigner leur module photographique. C’est un plus indéniable.

Honor 7C, le plus puissant du duo chinois

Le 7C est un smartphone de 158,3 x 76,7 x 7,8 mm, pesant 164 g. Il est donc très compact. Sa plateforme fonctionnelle s’architecture autour d’un processeur signé Qualcomm, le Snapdragon 450. Ce dernier est un savant mélange de 8 cœurs ARM Cotex-A53 lâchés à 1,8 Ghz, ainsi qu’un GPU Adreno 506. Il ne s’agit pas d’une foudre de guerre, mais le processeur fera le travail comme il faut.

3 Go de mémoire RAM, 32 Go de stockage (extensibles jusqu’à 256 Go via le port micro-SD) et 3 000 mAh de lithium-ion dans la batterie complètent l’arsenal. Le terminal dispose par ailleurs d’une dalle tactile IPS LCD de 5,9 pouces définie en 1 440 x 720 pixels et jouissant d’une densité de 281 ppp.

La grosse batterie de 3 000 mAh du Honor 7C – Crédits photo : TechGuru

Côté photo on a droit à un double capteur photo. Ce dernier ne pourra pas se comparer aux ténors du secteur, mais il fera l’affaire. Pour immortaliser une soirée arrosée avec des amis par exemple. Ce double capteur dispose de modules de 13 millions de pixels chacun, ouvrant à f/2,2.

Le reste étant les outils de communication avec ou sans fil classiques. Soit le port microUSB 2.0, Bluetooth 4.2, WiFi b/g/n et 4G LTE. Le terminal tourne sous Android 8.0 maquillé par la surcouche logicielle EMUI 8.0 de Huawei.

Honor 7A, pour les primo-utilisateurs de smartphones

Le Honor 7A est un smartphone mesurant 152,4 x 73 x 7,8 mm pour un poids contenu d’à peine 150 grammes. Il est du coup très léger et compact. Sous le capot, on retrouve notamment un processeur lui aussi issu de chez Qualcomm, le Snapdragon 430. Celui-ci est constitué de 8 cœurs ARM Cortex-A53 cadencés à 1,4 GHz et couplés à 2 Go de mémoire de fonctionnement.

32 Go sont également préposés au stockage de base. Ils peuvent bien évidemment être étendus jusqu’à 256 Go par le biais du port de cartes mémoires. Le 7A de Honor est par ailleurs alimenté par une batterie contenant 3 000 mAh de lithium-ion. Côté affichage, on a droit à un écran de 5,7 pouces défini en 1 440 x 720 pixels pour une densité de 281 ppp là aussi.

Les différentes technologies embarquées au sein du 7A de Honor – Crédits photo : TechGuru

Au dos, le capteur photo de 13 millions fera l’affaire, sans vouloir prétendre à la concurrence face aux Huawei P20 Pro ou Lite. Le reste de la fiche technique étant similaire à celle du 7C, soit Android 8.0 maquillé de la surcouche logicielle EMUI 8.0, les outils habituels de communication avec et sans fil.

Des manquements assumés et des options peu maîtrisées

Pour leur positionnement tarifaire, les Honor 7A et 7C sont d’excellents smartphones. L’on aurait cependant apprécié que leur fabricant fasse l’effort de les certifier IP67 pour résister à l’eau et à la poussière. De plus, l’on déplore l’absence d’évolution quant à la définition de leur écran.

Cependant, difficile encore vu leur prix respectif d’en demander plus à ces deux entrée de gamme. Pour contrebalancer ces technologies absentes, Honor propose le must du must en termes de sécurité sur smartphone. Soit de la reconnaissance faciale.

Le système de reconnaissance faciale du Honor 7C – Crédits photo : TechGuru

Toutefois, il est difficile de se faire une idée des performances au quotidien du système de reconnaissance de visages. Cela sera probablement le cas durant un test complet.

Une proche commercialisation

Les deux nouvelles pousses de Honor devraient bientôt débarquer dans les étals des revendeurs spécialisés. En ce qui concerne enfin le prix d’achat conseillé, comptez environ 179 euros pour le 7C et 139 pour le 7A.