PARTAGER

Vous êtes sur le point d’acquérir un nouveau smartphone et il est difficile de choisir ? Cela se comprend tout à fait ! En effet, à mesure que les mois passent, les constructeurs nous livrent chacun leur nouvelle cuvée et il est peu aisé de savoir quoi choisir dans ce fouillis. D’autant plus que certains tels que Samsung ou Huawei (et Honor) nous ont lâché plus de 6 terminaux depuis le début de l’année…

Pour vous aider à y voir plus clair (à condition que vous disposiez d’un budget maximal relativement moyen) voici notre classement officiel des 10 meilleurs smartphones Android à moins de 500 euros.

Samsung Galaxy S8 : le nec plus ultra

Le Galaxy S8 de Samsung est sans nul doute le meilleur smartphone Android de 2017. Livré sur un marché en panne d’innovations et surtout à la recherche d’un nouveau souffle sur le plan de l’apparat des terminaux mobiles, le S8 se profile cette année encore sur le podium des meilleurs smartphones disponibles à la vente. Du fait de son prix et de sa décote assez intéressants.

Le Galaxy S8 vu de face – Crédits photo : Flickr

Dans un registre purement technique, il est important de savoir que le GS8 de Samsung est un terminal tournant sous un Android 7.0 Nougat (la mise à jour vers Android 8.0 Oreo est possible). Le système de Google est habillé de Samsung Experience, la surcouche logicielle du géant sud-coréen.

Ce terminal de 148,9 x 68,1 x 8 mm est propulsé par un processeur Exynos 8895 associé à 4 Go de mémoire RAM et 64 de stockage interne extensible. On y retrouve également un écran AMOLED de 5,8 pouces défini en 2 960 x 1 440 pixels et 570 ppp de densité. Au format 18:9. Il s’agit du fameux écran Infinite Display.

Le Galaxy S8 vu de dos – Crédits photo : Pixabay

Côté photo, on a droit à un unique capteur de 12 millions de pixels qui fera des étincelles au dos. Tandis que 8 millions de pixels ornent la façade. Le terminal dispose enfin d’une batterie de 3 000 mAh. De quoi tenir toute la journée, sans plus. La sécurité est à la charge du système de reconnaissance d’iris et du capteur d’empreintes digitales dont la position fut à l’origine d’une vague sans précédent de critiques virulentes.

LG G6 : pour les puristes

Le G6 n’est rien d’autre que le meilleur smartphone de LG. Du moins jusqu’en 2017. Ce terminal auquel le LG G7 ThinQ a pris suite cette année est l’un des plus sérieux challengers des terminaux de Samsung.

Le LG G6 vu de face – Crédits photo : Flickr

Pour ce faire, il est équipé de ce qui se faisait de mieux l’an dernier. Soit un processeur Qualcomm MSM8996 Snapdragon 821. LG fit le choix à cette époque de se tourner vers la plus puissante puce de 2016 du fait de la pénurie de Snapdragon 835 occasionnée par la sortie du Galaxy S8 de Samsung. Le Snapdragon 821 qui anime le G6 est associé à 4 Go de RAM, et 32/64/128 Go de stockage interne extensible jusqu’à 400 Go.

Le terminal de 148,9 x 71,9 x 7,9 mm dispose par ailleurs de l’un des ratios façade/intégration écran les plus impressionnants de 2017. Soit une dalle tactile IPS LCD de 5,7 pouces au format 18:9 et définie en 2 880 x 1 440 pixels pour une densité de 564 ppp. Tournant sous Android 7.0 de base (le portage vers Android 8.0 étant effectif) habillé de la surcouche logicielle LG UX, le terminal est alimenté par une grosse batterie de 3 330 mAh.

Le LG G6 sous toutes ses coutures – Crédits photo : Flickr

Sur le plan de la photo, le G6 dispose d’un double capteur photo dorsal de 13 + 13 millions de pixels. Le capteur frontal faisant 5 millions de pixels. Sur le plan de la sécurité, le terminal dispose d’un capteur d’empreintes digitales situé au dos.

Oneplus 5T : le flagship killer

OnePlus s’est positionné depuis son premier modèle en 2014 comme le principal challenger des grandes marques. Avec son 5T, le géant chinois issu des laboratoires d’OPPO propose une expérience Android à l’état brut. Pas besoin de fioritures, le terminal va droit au but, comme l’Olympique de Marseille.

Le OnePlus 5T vu de dos – Crédits photo : Pexels

Pour ce faire, OnePlus a armé son 5T d’un processeur très performant, un Snapdragon 835. Puce fonctionnelle de base couplée à 6 ou 8 Go de RAM selon que vous choisissiez la version dotée de 64 ou 128 Go de mémoire de stockage. Il est important de rappeler que cette capacité de stockage est non extensible. L’écran AMOLED fait une diagonale de 6 pouces au format 18:9 et il est défini en 2 160 x 1 080 pixels pour 401 ppp de densité.

Le OnePlus 5T, le flagship killer de 2017 – Crédits photo : Wikimedia

Côté photo, on a droit sur le smartphone à un double capteur photo dorsal, disposé à l’horizontale et associant deux optiques en 16 + 20 millions de pixels. Le capteur frontal quant à lui propose 16 millions de pixels. Le OnePlus 5T jouit lui également d’une batterie de 3 300 mAh ainsi qu’un système de reconnaissance faciale 2D et de reconnaissance d’empreintes digitales.

Honor View 10 : Honor monte en gamme

La succursale low-cost de Huawei, Honor, dispose elle aussi désormais de son propre catalogue de smartphones, articulé autour d’une gamme numérotée ou précédée de l’appellation View. Le Honor View 10 est le meilleur smartphone en date du géant chinois, et il est celui que nous avons choisi pour meubler la quatrième place de notre classement officiel.

Le Honor View 10 – Crédits photo : TechGuru

Le Honor View 10 est animé par le processeur maison HiSilicon Kirin 970. Pour rappel, cette puce est également aux commandes des Huawei Mate 10 et 10 Pro, des Huawei P20 et P20 Pro. Le Kirin 970 est marié dans cette formule à 4 ou 6 Go de RAM en fonction du stockage interne 64 ou 128 Go. Ce terminal de 157 x 75 x 7 mm arbore un écran IPS LCD de dernière génération au format 18:9 faisant 6 pouces pour une définition de 2 160 x 1 080 pixels, et une densité de 403 ppp.

Le Honor View 10 tourne sous Android 8.0 Oreo, floqué de la surcouche maison EMUI. Il dispose sur d’autres flancs, d’un double appareil photo de 16 + 20 millions de pixels au dos et 13 millions en façade. Le Honor View 10 est alimenté par 3 750 mAh de batterie, dispose d’un système de reconnaissance faciale 2D et d’un système de reconnaissance d’empreintes digitales au dos.

LG V30 : quand le sud-coréen s’essaie aux écrans bord à bord infinis

Après le flop du G6 qui peinait l’an dernier à trouver preneur en boutique, LG eut la bonne idée de sortir un nouveau smartphone positionné tout autant que le G6, sur le haut de gamme. Il s’agit du V30. Ce terminal fut dévoilé durant l’IFA de Berlin et représente la meilleure arme du sud-coréen en 2017.

Le LG V30, autre haut de gamme du géant sud-coréen – Crédits photo : Flickr

Le LG V30 est articulé autour d’une plateforme assez cohérente. On y retrouve principalement un processeur Snapdragon 835. Qui est associé à 4 Go de mémoire de fonctionnement, ainsi que 64 ou 128 Go de mémoire interne de stockage extensible. L’écran du LG V30 de type P-OLED au format 18:9 fait 6 pouces de diagonale. Il est défini en 2 880 x 1 440 pixels, pour une densité de 537 ppp.

Le terminal de 151,7 x 75,4 x 7,3 mm arbore un massif peu séduisant à l’arrière, logeant les capteurs photo. On en retrouve deux au dos de 16  + 13 millions de pixels, et un en façade de 5 millions. Le smartphone jouit en outre d’un système de reconnaissance faciale, d’un lecteur d’empreintes digitales, tourne sous Android 8.0 maquillé de la surcouche LGUX. Le LG V30 est alimenté par une énorme batterie de 3 300 mAh.

Dernier détail sur le LG V30 et pas des moindres, le terminal dispose d’une certification IP68. Cette dernière le rend étanche jusqu’à 1,5 mètre pendant 30 minutes.

Nokia 7 Plus : le milieu de gamme en toute quiétude

Après de nombreuses années d’absence sur le marché des smartphones, Nokia fut finalement de retour en 2017. Pour ce faire, la marque inaugura une palette assez impressionnante et conséquente de smartphones. Ces derniers permirent à Nokia de réintégrer en moins d’une année le top 10 des plus gros vendeurs de smartphones au monde.

Le Nokia 7 Plus – Crédits photo : Nokia

En 2018, Nokia – qui fut le premier constructeur grand public à renouveler son catalogue – dévoila le Nokia 7 Plus. Ce smartphone de 158,4 x 75,6 x 8 mm fait d’aluminium ultra résistant est en effet positionné sur le segment milieu de gamme. Il est par conséquent animé par un monstre du segment, le Snapdragon 660. Ce dernier comporte huit cœurs répartis en deux groupes de quatre Kryo 260 cadencés pour le premier à 2,2 GHz et le second à 1,8 GHz.

Par ailleurs, le Nokia 7 Plus embarque 4 Go de mémoire de fonctionnement, 64 Go de mémoire interne de stockage extensible. Combinés à un écran IPS LCD de 6 pouces défini au format 18:9 en 2 160 x 1 080 pixels pour 403 ppp de densité.

Le Nokia 7 Plus est alimenté par une batterie de 3 800 mAh. De quoi faire aisément tourner Android 8.0 Oreo des heures durant. Ici, Nokia a fait le choix de proposer Android dans son plus simple appareil.

Le Nokia 7 Plus vu de face – Crédits photo : Nokia

Sur le plan de la photo, il faudra compter sur le double capteur dorsal de 12 + 13 millions de pixels. Ou le frontal de 16 millions de pixels. Si la reconnaissance faciale n’est pas de la partie sur ce smartphone, il dispose néanmoins d’un capteur d’empreintes digitales situé au dos.

Sony Xperia XZ2 Compact : le retour de l’enfant prodige

Dévoilé au grand public en février dernier en marge du MWC 2018 de Barcelone, le Xperia XZ2 Compact de Sony est le meilleur milieu de gamme disponible cette année. Son positionnement dans notre top 10 est surtout dû au fait que ce smartphone ô combien intéressant se frotte principalement à des haut de gamme.

Le Xperia XZ2 Compact de Sony, l’un des meilleurs milieu de gamme actuellement commercialisés – Crédits photo : TechGuru

Le terminal de Sony est propulsé par un Snapdragon 845 combiné à 4 Go de RAM et 64 Go de stockage interne extensible. Par ailleurs, on y retrouve une dalle tactile IPS LCD de 5 pouces et définie en 2 160 x 1 080 pixels. Pour une densité de pixels par pouce de l’ordre de 483.

Le Sony XZ2 Compact assez compact de 135 x 65 x 12,1 mm est fait d’aluminium, tourne sous Android 8.0 peint de la surcouche logicielle de Sony, et dispose d’une batterie de 2 870 mAh. Sur le plan de la photo, le smartphone propose un capteur photo de 19 millions de pixels au dos et un autre de 5 millions de pixels en façade. Il est protégé par un capteur d’empreintes digitales situé au dos.

HTC U11 : que le meilleur du taïwanais

HTC est en perte de vitesse depuis quelques années. Du fait notamment de la stagnation de l’innovation apportée à ses smartphones. L’an dernier, le taïwanais nous a livré un haut de gamme qui s’est illustré principalement sur le plan de la photographie, il s’agit du HTC U11.

Le HTC U11 – Crédits Photo : HTC

Le HTC U11 est doté d’un processeur Snapdragon 835. Soit le meilleur processeur mobile de 2017. En outre, le terminal embarque 4 ou 6 Go de RAM pour 64 ou 128 Go de stockage interne extensible. L’écran fait quant à lui une diagonale de 5,5 pouces, est de type Super LCD, au format 16:9 et est défini en 2 560 x 1 440 pixels. Pour une densité de 534 ppp.

Le U11 est par ailleurs alimenté par une batterie de 3 000 mAh, jouit de deux capteurs photo. Un dorsal de 12 millions de pixels. L’autre, frontal, de 16 millions de pixels. Le HTC U11 tourne sous Android 8.0 et propose la surcouche logicielle HTC Sense.

Motorola Moto Z2 Play : pour ceux qui aiment Motorola

Depuis son rachat par Lenovo en 2014, Motorola peine à imprimer une réelle assise sur le marché du smartphone. La marque se contente de vivoter en dévoilant chaque année une gamme de terminaux pas toujours bien accueillis. Toutefois, le Moto Z2 Play a attiré notre attention, et voici pourquoi.

Le Moto Z2 Play de Motorola – Crédits photo : TechGuru

Le Moto Z2 Play est en effet unique en son genre. En ce qu’il propose un apparat assez différent de l’offre de la concurrence. Exit l’encoche ou l’écran au format 18:9. Le smartphone évolue sur des plates-bandes bâties sur un Snapdragon 626 floqué de huit cœurs assez véloces. Le processeur est associé à 3 ou 4 Go de RAM pour 32 ou 64 Go de mémoire interne.

En façade, on a droit sur le Z2 Play à un magnifique écran Super AMOLED de de 5,5 pouces doté d’une définition de 1 920 x 1 080 pixels. Selon un format 16:9. Cette définition permet de mieux gérer l’autonomie du smartphone, l’écran ayant beaucoup moins de pixels à prendre en charge, comparé à un Galaxy S8 par exemple. Le smartphone tourne sous Android 7.0 dans son plus simple appareil. Il est entre autres alimenté par 3 000 mAh de batterie et dispose d’un capteur photo principal de 12 millions de pixels.

Google Pixel XL : pour les fans de Google avant tout

Le Pixel XL est le premier essai de Google dans le segment haut de gamme. Le smartphone date en effet de 2016, mais il se positionne toujours au rang des meilleurs photophones du marché. Notamment grâce à son capteur photo de 12,3 millions de pixels si particulier.

Le Google Pixel XL – Crédits photo : Flickr

En outre, le Google Pixel XL est doté d’un processeur Snapdragon 821 combiné à 4 Go de RAM et 32 ou 128 Go de stockage non extensible. Son écran fait 5,5 pouces de diagonale, pour une définition de 2 560 x 1 440 pixels et une densité 534 ppp. Tournant sous Android 8.0 Oreo en version 100 % pure, le Google Pixel XL est alimenté par une batterie de 3 850 mAh.

Vous avez réussi à trouver votre compte parmi ces 10 terminaux Android ? N’hésitez pas à nous faire part de votre éventuel achat. Mais aussi de vos premiers pas avec votre nouveau smartphone !

Source :

TechGuru