PARTAGER

Les architectes contemporains rivalisent d’inventivité. Ne sachant plus où donner de la tête pour trouver de l’inspiration, certains s’appuient sur de petits objets du quotidien. C’est ainsi que l’iPod commercialisé par Apple a indirectement donné naissance à un immeuble. Celui-ci se situe à Dubaï, aux Émirats arabes unis, et s’appelle « The Pad ». La ressemblance est troublante.

Un iPod tout sauf miniature

L’iPod fait partie des plus belles inventions et créations de la marque à la pomme. En son temps, il a révolutionné le monde des baladeurs numériques. Son design a dès sa sortie enchanté les consommateurs, en plus de sa praticité et de son caractère compact. Dans le cas de l’immeuble The Pad des EAU, on quitte résolument le monde de l’électronique miniaturisée. Bien au contraire, c’est un édifice plus qu’imposant, mais reprenant les mêmes proportions et physionomie que sa source d’inspiration.

Cette actualité est aussi l’occasion de visiter Dubaï pour mieux en connaître le luxe :

C’est James Law, un architecte reconnu à l’international, qui a eu l’audace de signer ces plans qui raviront les geeks. The Pad est actuellement en cours de construction à Dubaï. Il devrait bientôt être achevé, seules les finitions manquant. Les visiteurs peuvent donc déjà contempler son allure extérieure. La ressemblance avec le baladeur musical d’Apple est indéniable. Il convient de savoir que le projet date de 2006. Il aura fallu plus de dix ans pour le concrétiser… Donc il faudra également attendre un bon moment pour voir fleurir une iPhone Tower !

De l’architecture à la cybertecture

Le caractère « branché » de The Pad ne tient pas qu’à son modèle. Non : son architecte met en avant la notion de cybertecture. Il souhaite associer l’architecture pure et dure aux diverses technologies logicielles et domotiques pour offrir un confort de vie accru. Ainsi, les quelque 230 appartements distribués en 26 niveaux de la nouvelle tour seront équipées d’écrans, de capteurs, d’éclairages intelligents et de serrureries électroniques RFID. Voici la visite virtuelle de l’édifice :

Dans chaque logement, un mur du salon peut se transformer en écran de cinéma. La salle d’eau contrôle quant à elle la température, la tension et le poids des personnes, afin de les aider à se maintenir en bonne santé. Les éclairages se modifient en cas d’événement spécial à annoncer : coup de téléphone, arrivée d’un visiteur ou début d’une émission à la télé par exemple. Diverses applications devraient, au fil de temps, venir compléter l’arsenal de cet immeuble high-tech. Pas d’enceintes connectées ou d’assistant personnel vocal de série pour l’instant. Mais ces accessoirement peuvent assez facilement s’installer…

Fans d’Apple, êtes-vous tentés par l’aventure ?