PARTAGER

Le constructeur japonais Sony est bien connu des amateurs de nouvelles technologies. Les gamers l’apprécient tout particulièrement, mais c’est aussi le cas… des photographes ! Amateurs comme professionnels, ceux-ci ont de nombreux modèles d’appareils photographiques différents à disposition. Or, ce savoir-faire se retrouve embarqué sur les smartphones commercialisés par la firme nippone. Très bientôt, un smartphone Sony devrait embarquer un capteur photographique inédit de 48 millions de pixels. Chapeau !

Sony bat un nouveau record

Il y a peu de chances pour que ce soit simplement du bluff. L’annonce, qui frise le prodige, a été remarquée et largement reprise. Sony serait en train de battre un nouveau record en termes de photographie mobile. Si son nouveau capteur photo se concrétise pour le grand public, avec 48 mégapixels ce serait la meilleure résolution actuellement disponible sur le marché des smartphones. C’est même une performance supérieure à celle d’appareils photographiques numériques à part entière de ces dernières années…

En évoquant toute l’actualité tech du moment, une vidéo anglophone évoquait récemment cette information :

CMOS IMX 586 : ce sera son nom. Il va pouvoir battre le record déjà détenu par Sony par l’intermédiaire du capteur Alpha 7R III, avoisinant les 42,4 Mpx, sachant que celui-ci n’agrémentait qu’un appareil photo et non des smartphones.

Une commercialisation qui arrive à grands pas

C’est dès septembre 2018 que le capteur photographique de type CMOS IMX 586 sera proposé à la vente sur des smartphones Xperia, donc du très haut de gamme. C’est également une bonne nouvelle pour les inconditionnels des marques Huawei et Samsung, car ces dernières ont pour habitude de se fournir en capteurs photographiques auprès du japonais. Mais pour eux il faudra naturellement attendre un peu plus longtemps pour bénéficier de cette nouvelle technologie…

Voici une présentation vidéo dans le détail de ce nouveau capteur 90 fps 4 K :

D’un point de vue technique, l’IMX 586 jouit d’une diagonale de huit millimètres. Chaque pixel représente 0,8 micron seulement. Les détails seront donc parfaits, mais on ne pourra pas en dire autant des basses luminosités et des photographies de nuit. L’option Quad Bayer va cependant permettre d’atténuer ce léger désagrément. Cependant, les utilisateurs auront-ils vraiment besoin de telles performances photographiques ?

Source :

Futura Tech