PARTAGER

Une étude britannique a démontré que l’utilisateur moyen dispose de 36 applications sur son téléphone. Certaines applications ne perdent pas en popularité cette année, cependant  il existe une dure réalité : de nombreuses applications sont supprimées après la première utilisation, ce qui peut souvent être dû à une expérience utilisateur médiocre et à des problèmes de latence.  Alors, quel est l’avenir des applications mobiles pour la prochaine décennie ? Selon les experts, l’intelligence artificielle fonctionnera en collaboration avec les consommateurs, ouvrant ainsi la voie à une plus grande confiance entre l’utilisateur et son appareil. La technologie, sous toutes ses formes, continuera à enrichir nos expériences.

Au fur et à mesure que la 5G s’infiltre dans nos petits écrans, la capacité de visionner et de télécharger du contenu vidéo augmentera rapidement, ce qui permettra de dire adieu au cercle de chargement interminable et frustrant. Lorsque les assistants d’Apple et de Google auront atteint leur potentiel maximum, tout finira par répondre aux commandes vocales. Cela permettra aux applications des éditeurs et aux spécialistes du marketing de communiquer davantage avec leurs consommateurs de manière plus personnelle.

L’avenir des applications repose sur trois domaines fondamentaux :

Rapidité et efficacité : les environnements d’applications mobiles fonctionnent de manière inhérente plus rapidement que le Web mobile. Cette vitesse garantit aux consommateurs un accès plus rapide au contenu, ce qui enrichit l’expérience globale en fournissant le bon message, au bon moment. 62% des milléniales préfèrent consommer et naviguer via l’application, en raison des environnements personnalisés et de la rapidité d’achat.

Précision et rendement : les applications ont déclenché le développement de fonctionnalités telles que la précision de géolocalisation et la recherche vocale. Les applications créent une sorte de « tableau d’affichage » d’intérêts ; une représentation de la personnalité d’un consommateur, à travers ce qu’il aime, où il va et ce qu’il fait, le tout dans un environnement de confiance. Ce « tableau d’affichage » d’intérêts génère des informations précises qui peuvent être mises à profit pour améliorer l’expérience utilisateur et améliorer l’application elle-même. En fait, 72% des vendeurs de médias qui fournissent des données précises aux marques ont vu le rendement de leurs stocks augmenter de plus de 50%.

Accès de confiance : les utilisateurs téléchargent les applications qu’ils aiment sur leurs appareils, ce qui leur donne accès à un contenu pertinent et utile. Ce type d’expérience « in-app » sur mesure a conduit les consommateurs à se dire plus disposés à partager leurs données, en échange d’expériences plus personnalisées.

Les consommateurs passent 85% de leur temps dans les applications lorsqu’ils utilisent leurs téléphones, mais seules cinq applications sont utilisées de façon régulière. Certains diront que cela est indicateur d’un avenir peut prometteur en terme d’avenir pour les applications mobiles. Cependant, le chiffre d’affaire généré par les applications augmente rapidement et devraient continuer à suivre cette tendance à la hausse dans les années à venir.