PARTAGER

Samsung semble éprouver un certain intérêt désormais pour Android One, la version de l’OS de Google destinée à des smartphones peu performants. La firme après le Galaxy J2 lancé en août dernier passer la seconde vitesse en dévoilant un Galaxy J4 Core à la fiche technique tout sauf anecdotique. Tout sur le Galaxy J4 Core, le deuxième smartphone Samsung propulsé par Android One.

Galaxy J4 Core : pas très différent d’un J4

Samsung détient désormais un form-factor classique qu’il est aisé de reconnaître sur ses appareils. Le J4 Core adopte cet apparat, sans changer ni apporter quelque changement que ce soit.

On rappelle tout de même que ce Galaxy J4 Core est bâti en plastique, son positionnement tarifaire oblige.

Galaxy J4 Core : la fiche technique passée au crible

Le nouveau-né de Samsung s’inscrit dans le registre de l’entrée de gamme et se pare à cet effet d’une fiche technique assez sommaire, mais alléchante pour son positionnement. En voici les détails :

  • Dimensions : 160,6 x 76,1 x 7,9 mm
  • Poids : 177 grammes
  • Plateforme : processeur quad-core cadencé à 1.4 GHz + 1 Go de RAM + GPU Adreno 512
  • Écran : LCD de 6 pouces défini en 1 480 x 720 pixels
Le Galaxy J4 Core – Crédits photo : Samsung
  • Stockage : 16 Go de stockage de base + slot micro-SD pouvant accueillir jusqu’à 512 Go de stockage supplémentaires
  • Batterie : 3 300 mAh + système de recharge rapide
  • Appareil photo : capteur photo dorsal de 8 millions de pixels. Capteur photo frontal de 5 millions de pixels
  • Connectivité : port USB Type-A 2.0, Bluetooth 4.0 + NFC + 4G LTE + GPS et GLONASS
  • Système : Android 8.1

Galaxy J4 Core : disponible en Europe ?

Comme sa fiche le laisse aisément comprendre, le Galaxy J4 Core se destine avant tout à un usage en qualité de second smartphone. Ou en usage premier chez les primo-utilisateurs de téléphones intelligents.

Samsung n’a pour l’heure pas annoncé une disponibilité pour le Vieux Continent. D’ores et déjà, il est fort possible que ce J4 Core soit commercialisé dans nos contrées.

Source :

KultureGeek